Chronique de la honte, suite

D’incontestables progrès ayant été enregistrés, les 47 réfugiés à bord du Sea-Watch 3 n’ont cette fois-ci attendu que dix jours en mer avant d’être autorisés à débarquer, transis de froid, dans le port sicilien de Catane.

Continuer la lecture de Chronique de la honte, suite

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

En toute indignité

Ils ne mourront pas noyés dans la Méditerranée. En dépit de tous les obstacles rencontrés par les ONG, et en raison de leur opiniâtreté, des centaines de réfugiés ont été sauvés cette dernière semaine de décembre. L’Aquarius a trouvé ses relais. Mais 1.300 noyades ont été enregistrées cette année par l’Organisation mondiale pour les migrations (OIM).

Continuer la lecture de En toute indignité

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ce n’est que partie remise

Que faut-il retenir, pour juger de l’évolution de la politique européenne allemande, des déclarations d’Angela Merkel à propos de la politique française, ou de celles de Jens Weidmann, le président de la Bundesbank ? Continuer la lecture de Ce n’est que partie remise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Fructueuses palabres italiennes

La confirmation officielle est attendue, jugé il y encore peu totalement hors des clous, le budget italien de l’année prochaine est par magie redevenu dedans. On s’en doutait un peu, en dépit des joutes verbales qui ont longuement opposé la Commission et le gouvernement italien. Tout est bien qui finit provisoirement bien, en attendant la suite.

Continuer la lecture de Fructueuses palabres italiennes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Après le G20, le Conseil européen qui ne sert à rien

Entre Bruxelles et Rome le spectacle continue avec le bénéfice d’un nouvel entrant, Paris. En creusant le déficit budgétaire 2019, à un niveau qui fait encore l’objet de tous les calculs, Emmanuel Macron a donné un grand coup de main involontaire à ses homologues italiens.

Continuer la lecture de Après le G20, le Conseil européen qui ne sert à rien

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’aveuglement néolibéral

Les meilleurs cadeaux sont ceux que l’on se fait. C’est cette pensée profonde qu’Emmanuel Macron a certainement eu en choisissant de faire payer par les contribuables les cadeaux fiscaux que représentent la hausse de la prime d’activité (et non du Smic), la suppression de l’augmentation de la CSG pour les petites pensions et la défiscalisation des heures supplémentaires.

Continuer la lecture de L’aveuglement néolibéral

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un simple point d’étape en attendant les suites

Les annonces d’Emmanuel Macron sur le tapis, les réactions d’insatisfaction des Gilets jaunes recueillies, deux questions restent posées. Le mouvement va-t-il ou non, comme espéré, s’éteindre progressivement, un dernier « acte V » de la mobilisation intervenant avant les fêtes ? Quel va être le coût de ces mesures, qui va les régler et comment vont-elles être financées sur fonds publics ?

Continuer la lecture de Un simple point d’étape en attendant les suites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Au théâtre ce soir

Ce lundi, jour du désamorçage et de la reprise en main ? Un plan de communication millimétré se déroule depuis ce matin, dont le point d’orgue sera un discours d’Emmanuel Macron ce soir.

Continuer la lecture de Au théâtre ce soir

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le superbe imbroglio italien

Sur le papier, une solution serait toute trouvée : les autorités espagnoles, françaises et italiennes s’uniraient pour obtenir des allemandes une révision des règles budgétaires et la question serait jouée. Mais c’est une vue de l’esprit, car qui en prendrait l’initiative et la conduirait ? Par voie de conséquence, la fracture explosive entre l’Europe du Nord et du Sud demeure.

Continuer la lecture de Le superbe imbroglio italien

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À se cogner la tête contre les murs

Comment la Commission et la coalition italienne vont elles se sortir de leur face à face ? Elles voudraient éviter un affrontement et la sagesse leur commande de négocier un compromis introuvable, car comment respecter et bafouer les règles tout à la fois ? Et ceux qui souhaitent voir les marchés faire le travail, mais sans aller jusqu’à renverser la table, craignent un dérapage conduisant à une nouvelle crise européenne aiguë. Une nouvelle fois, le système bancaire serait l’instrument de sa propagation.

Continuer la lecture de À se cogner la tête contre les murs

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail