La désillusion Biden à venir

Avant même qu’il n’entre en fonction, le président élu suscite de fortes interrogations. Non seulement parmi les démocrates de gauche qui l’on soutenu pour se débarrasser de Donald Trump, mais également par ceux qui espèrent une « relance atlantique » et devraient s’attendre à être désappointés. 

Continuer la lecture de La désillusion Biden à venir

Après l’acte I, début de l’acte II

Qu’attendre de la défaite de Trump et de la victoire de Biden ? Sa présidence ne démarrera que le 20 janvier prochain et rien n’indique que Donald Trump, enferré dans son déni et porté par ses troupes, va baisser pavillon.

Continuer la lecture de Après l’acte I, début de l’acte II

Le monde ne tourne plus comme avant

Quel contraste entre le renforcement du Parti-État chinois sous les auspices de Xi Jinping, le déclin mondial des États-Unis sous celles de Donald Trump et le lent démantèlement multiforme de l’Europe !

Continuer la lecture de Le monde ne tourne plus comme avant

La déchéance d’une Nation

Les États-Unis sont à la fois la plus grande puissance financière et militaire mondiale et un colosse aux pieds d’argile. Selon une expression qui a son origine dans la Bible et qui évoque une puissance qui bien que paraissant invulnérable repose sur une base fragile. Cette fragilité provient d’une histoire marquée par des épisodes de désunion, au premier rang desquels figure la Guerre de Sécession. 

Continuer la lecture de La déchéance d’une Nation

Trump et Poutine, un couple illégitime très uni

Donald Trump focalise toutes les attentions, car il en est attendu le pire s’il ne l’emportait pas. Et l’on commence à se dire que ce qu’il a réveillé et cristallisé autour de sa personne malfaisante ne disparaitra pas si Joe Biden parvient à l’emporter malgré tout. C’est l’occasion de se plonger dans le livre de Catherine Belton consacré aux « Gens de Poutine » (*), en raison notamment du copieux chapitre consacré à Donald Trump.

Continuer la lecture de Trump et Poutine, un couple illégitime très uni

Les annonces prématurées d’accord internationaux se succèdent

Les grandes négociations internationales et européennes avancent à pas de tortue, avec toujours le risque de ne pas aboutir. Le sommet européen des 15 et 16 octobre prochains va tenter de franchir les obstacles à l’adoption du plan de relance posés par les États membres ou le Parlement. Mais le débat sur la fiscalité internationale engagé au sein de l’OCDE n’est pas mieux parti pour l’instant.

Continuer la lecture de Les annonces prématurées d’accord internationaux se succèdent

Ce monde qui ne tourne pas bien du tout

Combien de temps les grandes négociations européennes en cours vont-elles durer et quel en sera l’épilogue ? Le Parlement européen fait sa mauvaise tête pour adopter le budget pluriannuel de l’Union et les pourparlers à propos du plan destiné à succéder aux accords de Dublin piétinent.

Continuer la lecture de Ce monde qui ne tourne pas bien du tout

La finance durable opportunité de business

La pandémie a pris le dessus sur les émissions de gaz à effet de serre, mais il faut bien revenir à ces dernières car le compteur tourne. Si l’inquiétude à propos du chômage s’accroit dans l’immédiat, la lutte contre le réchauffement climatique et ses effets dévastateurs revient sur le tapis. Sauf à déclarer comme Donald Trump que « cela finira bien par se refroidir ».

Continuer la lecture de La finance durable opportunité de business

Toujours pas de second souffle

Les gouvernements ne sont pas seuls à s’essouffler avec leurs mesures budgétaires de relance, les banques centrales aussi. Leur rendez-vous annuel de la fin août, à Jackson Hole dans le Wyoming, sera cette fois-ci symboliquement virtuel, pandémie oblige. Mais plus d’interrogations que de certitudes sont à en attendre.

Continuer la lecture de Toujours pas de second souffle

La pandémie a parfois bon dos

L’entrée en récession des États-Unis est maintenant officielle et les faibles oscillations de tel ou tel paramètre ne préludent pas à sa sortie prochaine. Les chiffres du chômage peuvent s’améliorer à la marge d’un mois sur l’autre mais ils restent hors normes, et la consommation, composante majeure du PIB, connait une baisse massive. Seule consolation, ces résultats sont moins mauvais que ceux que les analystes attendaient ! L’économie est sinistrée et Paul Krugman craint dans sa chronique du New York Times la venue d’une « grande récession ». Ses causes peuvent-elles seulement être trouvées dans l’ampleur de la pandémie qui afflige la société américaine ?

Continuer la lecture de La pandémie a parfois bon dos