La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit

Résignés, 800 réfugiés auraient accepté de rentrer dans leur nouveau camp en construction, selon le ministère grec des migrations. Tous les autres s’y refusent obstinément, épuisés et affamés. Ils dorment à la dure sur les bords de route, dans les champs et dans des bâtiments abandonnés. Pas de quoi crier victoire.

Continuer la lecture de La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit