Attention, très chaud devant

Quels leviers efficaces se donner pour combattre le réchauffement climatique, en proclamer l’objectif ne suffisant pas ? La Commission et la BCE s’en inquiètent afin d’y contribuer, mais rien n’est simple quand on entre dans le vif du sujet, c’est toujours le cas lorsque l’on accède au niveau européen.

Continuer la lecture de Attention, très chaud devant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La pétaudière encore, et ce n’est pas fini

D’après Emmanuel Macron, des milliards d’euros vont continuer à voler, bien qu’ils ne soient pas acquis. Le compromis européen à propos du plan de relance reste à trouver à la veille du sommet. Les rencontres bilatérales vont bon train alors que la liste des conditions mises à l’adoption du plan de relance par les uns et les autres s’allonge.

Continuer la lecture de La pétaudière encore, et ce n’est pas fini

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Course d’obstacles et fuites en avant

Vous n’allez pas le croire, le Bundestag a donné son feu vert à la poursuite de la participation de la Bundesbank aux programmes de la BCE ! Les juges de la Cour constitutionnelle avaient donné trois mois à celle-ci pour justifier la « proportionnalité » de son principal programme d’achats obligataires, il n’a fallu que deux mois pour les amener à résipiscence.

Continuer la lecture de Course d’obstacles et fuites en avant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Derrière les salons d’apparat, les cuisines

On vous l’avez bien dit, tout va s’arranger ! Les juges de Karlsruhe vont s’accommoder des documents internes que la BCE va leur transmettre via la Bundesbank, les apparences vont être sauves et les achats obligataires vont pouvoir se poursuivre. Voilà une bonne chose de faite. On observe d’ailleurs que cette politique monétaire fait école parmi les pays émergents et n’est plus réservée aux grandes banques centrales, depuis la Fed jusqu’à la banque populaire de Chine. Une ère nouvelle s’annonce !

Continuer la lecture de Derrière les salons d’apparat, les cuisines

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’équation italienne se complique

Les lignes bougent sans que cela soit toujours très perceptible. Les tractations qui suivent l’injonction des juges de Karlsruhe à la BCE en sont une illustration parmi d’autres. Le Bundestag ayant stoïquement décidé par la voix de son président Wolfgang Schäuble de ne rien faire, des parlementaires européens allemands tentent de jouer les médiateurs afin de sortir la Bundesbank de son mauvais pas, espérant que le Parlement européen sera mieux disposé. Un heureux évènement doit-il être attendu ? Cela donnerait raison à Isabel Schnabel, membre du conseil des gouverneurs de la BCE, qui s’est déclarée confiante, mais cela ne changera pas la face de l’Union européenne, car d’autres complications se présentent.

Continuer la lecture de L’équation italienne se complique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un train peut en cacher un autre (bis)

Les interrogations vont bon train depuis l’annonce par Ursula von der Leyen du plan de la Commission, dans l’attente des décisions des chefs d’État et de gouvernement. Quels montants seront finalement retenus pour le partage des subventions et des prêts, comment seront-ils répartis entre pays et selon quelles modalités et conditions seront-ils attribués ? Vaste programme de négociation auquel il manque un volet qui n’est pas moins essentiel au dispositif.

Continuer la lecture de Un train peut en cacher un autre (bis)

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ils n’ont pas fini de manger leur chapeau

Hors de la BCE, point de salut ! Son programme d’achats de titres en cours, le PEPP, est promis à un bel avenir, les juges de Karlsruhe ayant laissé entrouverte cette piste. Ce n’est pas une idée fixe, mais une nécessité impérieuse que défend Isabel Schnabel, anciennement professeur d’économie à l’Université de Berlin et ci-devant membre du conseil des gouverneurs de la banque centrale.

Continuer la lecture de Ils n’ont pas fini de manger leur chapeau

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comment passer par le chas de l’aiguille ?

Christine Lagarde et ses conseillers pensent avoir trouvé une solution, et elle le fait savoir. Puisque les juges de Karlsruhe ont exempté de leurs foudres le programme PEPP de la BCE, il suffirait de le renouveler, et la Bundesbank, écartelée mais tenue par les traités européens, n’aurait qu’à suivre le mouvement. Il n’y a plus qu’à !

Continuer la lecture de Comment passer par le chas de l’aiguille ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une mariée pas si belle que cela

Un compromis franco-allemand a été trouvé et un tabou est tombé côté allemand. Selon le plan qui va être proposé aux 27 membres de l’Union, la Commission serait autorisée à emprunter 500 milliards d’euros et de les répartir sous forme de subventions non remboursables. Mais, pour connaître le fin mot de l’histoire, il faut attendre l’autre compromis qui va devoir être passé avec les autorités autrichienne, suédoise, danoise et hollandaise.

Continuer la lecture de Une mariée pas si belle que cela

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ils accumulent les fausses routes

À défaut de débloquer la situation inextricable créée par les juges de Karlsruhe, Angela Merkel s’est soudainement déclarée prête à vouloir « faire davantage en matière de politique économique, afin de faire progresser l’intégration [de la zone euro] » et « agir en responsabilité et de manière intelligente pour que l’euro puisse subsister ». « Nous allons à coup sûr nous pencher sur cette question en lien avec ce qu’on appelle le Fonds de relance », a-t-elle conclu, sans dévoiler ses batteries.

Continuer la lecture de Ils accumulent les fausses routes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail