L'actualité de demain : LA PANACÉE DE LA CROISSANCE, par François Leclerc

Billet invité.

La discussion sur l’assouplissement du rythme de l’ajustement monétaire européen, pour parler comme un ministre des finances, progresse lentement mais pas sûrement. A ses partisans reconnus – le FMI et le gouvernement américain – est venu timidement se joindre au G20 de Washington le commissaire européen Olli Rehn, pour qui la consolidation budgétaire doit être « favorable » à la croissance (sans préciser comment). Jeroen Dijsselbloem, en charge de l’Eurogroupe, y a aussi expliqué qu’il fallait tenir compte de la situation dans chaque pays, et que « plus de temps devait être accordé » quand « des revers [étaient rencontrés] dans leurs programmes de relance économique ». Il n’a fait au demeurant qu’entériner ce qui a été obtenu par le Portugal et l’Irlande, mais le doute est permis, ce qui est l’effet recherché. Devant l’évidence, il est parfois nécessaire de se rendre, a dû se dire José Emmanuel Barroso qui a pris le train en marche. Ce dont il n’a pas été question pour Wolfgang Schäuble, qui a voulu clore le débat en déclarant de manière définitive : « Personne ne peut faire l’erreur de croire qu’il y a une alternative à la réduction des déficits ».

Continuer la lecture de L'actualité de demain : LA PANACÉE DE LA CROISSANCE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail