Derrière les salons d’apparat, les cuisines

On vous l’avez bien dit, tout va s’arranger ! Les juges de Karlsruhe vont s’accommoder des documents internes que la BCE va leur transmettre via la Bundesbank, les apparences vont être sauves et les achats obligataires vont pouvoir se poursuivre. Voilà une bonne chose de faite. On observe d’ailleurs que cette politique monétaire fait école parmi les pays émergents et n’est plus réservée aux grandes banques centrales, depuis la Fed jusqu’à la banque populaire de Chine. Une ère nouvelle s’annonce !

Continuer la lecture de Derrière les salons d’apparat, les cuisines

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un indicateur bien arrangeant

Peindre la vie en rose, comment y résister quand cela arrange les affaires ? Des deux côtés de l’Atlantique, des entreprises n’y ont pas résisté en inventant un nouvel indicateur pour leurs résultats trimestriels. L’objectif poursuivi est de prendre en compte les profits qu’elles auraient réalisées si la crise du coronavirus n’était pas passée par là, des profits virtuels en quelque sorte.

Continuer la lecture de Un indicateur bien arrangeant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour sauver le capitalisme de lui-même

Les circonstances exceptionnelles s’y prêtent, la foire aux idées nouvelles ne désemplit pas. Par quels moyens pourrait-on assumer l’héritage d’une situation financière inédite, l’apport actuel des banques centrales à la stabilisation du système ne suffisant pas ? comment sortir l’économie de la récession ? que faire face à l’endettement qui va s’accumuler si cela tarde ? Les remèdes traditionnels étant dépassés, d’autres doivent être inventés. Bien heureusement, de nouvelles recettes sont concoctées afin que les États cessent de s’endetter et que leurs dettes soient transformées, le capitalisme est sauvé !

Continuer la lecture de Pour sauver le capitalisme de lui-même

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail