Les envies rentrées du monde bancaire

Manger ou être mangées, tel est le dilemme devant lequel, à les entendre, les grandes banques européennes seraient placées. Certes, elles ne font pas le poids devant les mastodontes américains qui font la loi sur les marchés, ni en terme de capitalisation boursière, ni de retour sur capitaux propres (ROE). Mais la concentration qu’elles voient comme recours en ces temps de vache maigre question rendement rencontre de gros obstacles. Question vocabulaire, elles préfèrent d’ailleurs parler de « consolidation » pour ne pas rebuter.

Continuer la lecture de Les envies rentrées du monde bancaire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’État grand protecteur des banques

Quand ils veulent, ils peuvent ! En Europe, les banques devraient être en cas de besoin renflouées par les actionnaires et les déposants les plus fortunés selon le principe du « bail-in » (sauvetage de l’intérieur), et non du « bail-out » (par les contribuables), mais il y a de bonnes raisons d’y déroger. Dans plusieurs pays, ces derniers continuent d’être mis à contribution par les gouvernements.

Continuer la lecture de L’État grand protecteur des banques

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banques allemandes connaissent l’humiliation de la dégradation

L’industrie automobile allemande ne vogue plus sur ses succès d’antan et ses sous-traitants en font les frais également. Le pays parvient à garder le nez hors de l’eau en évitant d’être déclaré en récession, mais l’heure des vaches grasses est révolue.

Continuer la lecture de Les banques allemandes connaissent l’humiliation de la dégradation

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De petits ajustements pour esquiver un grand changement

Un changement de cap étant hors de question, l’heure des petits ajustements de la politique européenne a sonné. Pas de quoi pavoiser.

Continuer la lecture de De petits ajustements pour esquiver un grand changement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banques européennes pas tirées d’affaire

C’est entendu, la Deutsche Bank est la grande malade du système bancaire européen et les autorités ne savent pas quoi en faire. Avec une banque de cette taille, les bricolages ne suffisent pas. Un projet de fusion avec la deuxième grande banque privée, Commerzbank, la moins mal en point des deux plus importantes dans laquelle l’État a déjà dû prendre 15% des parts, a été longuement étudié mais il a dû être abandonné. L’ensemble n’apportait aucune garantie de sortir du drame constitué mais créait des complications supplémentaires, laissant sur le carreau dix milles employés.

Continuer la lecture de Les banques européennes pas tirées d’affaire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le modèle allemand se délite

S’ingénier depuis des mois à faire disparaitre des bilans bancaires les pertes de centaines de milliards d’euros de prêts non performants – prioritairement en Italie, en Grèce et au Portugal – pour se retrouver brutalement nez à nez avec un mastodonte allemand consacré première banque systémique mondiale en péril ! Voilà le tableau offert par la Deutsche Bank.

Continuer la lecture de Le modèle allemand se délite

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quand la taille des banques de vice devient vertu

La faiblesse du système bancaire n’est pas le premier des soucis des dirigeants européens qui ont fort à faire et s’apprêtent à mener une campagne en faveur de l’Europe qui s’apparente de plus en plus à une incantation. Dès qu’ils y touchent, elle leur file entre les doigts.

Continuer la lecture de Quand la taille des banques de vice devient vertu

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

On n’en parle pas, et pourtant

Si jamais les chambres de compensation des produits dérivés (CCP) devaient être à la source du prochain accès de fièvre de la crise financière, il ne nous resterait plus qu’à recommander notre âme à dieu ! Tel est le genre de propos sur lequel on peut tomber ces jours-ci dans les colonnes des commentateurs financiers.

Continuer la lecture de On n’en parle pas, et pourtant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’aveugle et le paralytique

La cause est entendue, le système bancaire européen n’est pas remis de ses turpitudes initiales. Il lui a fallu ensuite subir les effets d’une austérité budgétaire forcée rendant impécunieux de nombreux créditeurs.

Continuer la lecture de L’aveugle et le paralytique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Petit cachottier de gouvernement allemand

Il faut sauver la Deutsche Bank, mais comment ? Hier fleuron bancaire, celle-ci continue de lentement couler malgré ses restructurations qui se poursuivent et une recapitalisation. Et elle vient encore de faire parler d’elle à propos de deux énormes scandales de blanchiment d’argent, l’affaire des « Panama papers  », qui l’atteint finalement, et celle de la Danske Bank tout récemment.

Continuer la lecture de Petit cachottier de gouvernement allemand

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail