« Germany First ! »

La succession d’Angela Merkel est ouverte depuis qu’elle a annoncé que son mandat sera le dernier. Elle a préféré prendre les devants et préparé son retrait de la politique après 13 années d’exercice du pouvoir, sans toutefois avoir la garantie de rester en poste jusqu’en 2021. Aucun des deux partis de la Grande coalition, le CDU et le SPD, n’a intérêt à précipiter une crise au risque d’être conduit devant les électeurs. Mais les turbulences en son sein, qui ne vont pas cesser pour autant, sont porteuses de sérieux impondérables.

Continuer la lecture de « Germany First ! »

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ce tournant européen qui n’est pas négociable

L’heure de la présentation à Bruxelles des budgets 2019 a sonné. Le sort qui va être réservé au budget italien est au centre des attentions. Les commentaires mettent l’accent sur le fait que la Commission pourrait se défausser et préférer laisser agir le marché.

Continuer la lecture de Ce tournant européen qui n’est pas négociable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Crépuscule des dieux

Sous l’effet du poids grandissant de l’AfD d’extrême-droite, la crise politique européenne progresse à grande vitesse en Allemagne. Si des élections nationales devaient intervenir, il serait hors de question de remettre sur pied la Grande coalition CDU/CSU-SPD dont la constitution a demandé la fois dernière six mois d’efforts à Angela Merkel, car les trois partis ne disposeraient pas d’une majorité parlementaire.

Continuer la lecture de Le Crépuscule des dieux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une stabilité précaire et pas destinée à durer

Qu’attendre de la situation si, ni les dirigeants allemands, ni les partis du nouveau gouvernement italien ne veulent évoluer ? Certes, aucun d’entre eux n’a l’intention de déclencher la sortie de l’euro du pays, mais c’est pourtant bien ce à quoi ils pourraient contribuer. Et plus vite qu’ils ne le pensent, ne laissant pas le temps à la nouvelle équipe italienne de préparer la mise en œuvre de son plan B, l’émission d’une monnaie parallèle en euros, qui pourrait la différer au moins un temps tout en redonnant des marges de manœuvre.

Continuer la lecture de Une stabilité précaire et pas destinée à durer

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail