Les crises se multiplient, la crise se généralise

Elles ont en commun de placer les autorités devant leurs contradictions, de rester sans solution et pour finir de s’amonceler. Et il est loin le temps où le G20 prétendait collectivement prendre à bras le corps la situation, la recherche de solutions individuelles l’ayant depuis emporté, le gouvernement américain ayant décidé de faire cavalier seul.

Continuer la lecture de Les crises se multiplient, la crise se généralise

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES GROSSES FICELLES DU G20, par François Leclerc

Billet invité

Attendu comme l’annonce de Philea se posant sur sa comète, ou presque, le communiqué du G20 de Brisbane est enfin tombé. Vladimir Poutine a loué son « atmosphère constructive » après avoir failli en claquer la porte et s’être contenté de le quitter un peu avant la fin, car il avait besoin de dormir a-t-il déclaré. Mais le pompon revient aux 2,1 % de croissance que le monde va assurément connaître d’ici 2018, d’après le communiqué final, et à la manne de 2.000 milliards de dollars américains qui va nous inonder ainsi qu’aux millions d’emplois qui vont être créés : 2 %, c’était du doigt mouillé, 2,1 % ne peut que résulter d’un savant calcul crédibilisant la promesse.

Angel Gurria, le secrétaire général de l’OCDE, ne s’est pas contenté de reconnaître que l’économie mondiale était « collée dans l’atelier de réparation » et que les marges de manœuvre fiscales et monétaires étaient « très limitées », il a aussi affirmé que les « réformes structurelles » étaient en conséquences « la seule manière d’avancer », le communiqué proscrivant le protectionnisme et les dévaluations compétitives… Vite, une autre bouteille à la mer !

Continuer la lecture de LES GROSSES FICELLES DU G20, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail