Algérie, une transition possible

Une nouvelle intervention du chef d’État-major est attendue dans la journée, et les hypothèses ne manquent pas sur ce qui va en sortir, qui restent à vérifier.

Continuer la lecture de Algérie, une transition possible

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’armée algérienne sommée d’être responsable

Devenu l’homme fort du système, Ahmed Saïd Salah avance masqué. Des plans sont prêtés au chef d’état-major de l’armée, mais il se pourrait tout aussi bien qu’il improvise depuis des semaines. Après tout, la situation est totalement inédite et rien dans son expérience si particulière du pouvoir ne l’a préparé à y faire face.

Continuer la lecture de L’armée algérienne sommée d’être responsable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps des rêves est terminé

Forte de tout son poids dans la société algérienne, l’armée va garder un pouvoir qu’elle a toujours conservé entre ses mains depuis l’indépendance et démontrer que rien ne peut se faire sans elle, Mais dans quelles conditions va-t-elle y parvenir ? Au nom du respect de la constitution, et afin de couper court à tout autre processus dont l’armée risquerait de ne pas conserver le contrôle, le chef d’État-major a choisi de confier l’intérim de la présidence au président du Sénat, le premier des « trois B » que sont Abdelkader Bensalah, Tayeb Belaiz et Noureddine Bedoui, dont le départ a été réclamé par la grande foule des manifestants. C’est tout un programme.

Continuer la lecture de Le temps des rêves est terminé

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le goût inoubliable de la liberté

Ahmed Gaïd Salah, le chef d’État-major de l’armée, est à fond de cale. L’offensive éclair contre la corruption qu’il a mené cette semaine contre le clan Bouteflika et les oligarques n’a en rien entamé l’exigence des centaines de centaines de milliers de manifestants qui, pour la 7ème fois, ont envahi les rues des grandes villes du pays afin d’obtenir un assainissement général. « Nous avons dit tous, c’est tous ! ».

Continuer la lecture de Le goût inoubliable de la liberté

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Quand l’histoire s’accélère

L’affrontement entre le clan Bouteflika et l’armée a précipité les évènements. Sous la pression montante de cette dernière, Abdelaziz Bouteflika n’a pas eu d’autre choix que de lâcher prise et de démissionner sans attendre.

Continuer la lecture de Quand l’histoire s’accélère

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’épreuve de force est engagée dedans et dehors du système

 

Le clan Bouteflika aura tout tenté avec l’annonce de la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale laborieusement constituée. Mais son départ apparait comme inévitable. Il va démissionner d’ici la fin de son mandat, le 28 avril, a annoncé la présidence, pour éviter l’affront d’un « empêchement » et tenter de négocier une issue pour protéger ses proches. Toutes les rumeurs avaient ce matin circulé pour faire pression sur lui, dont la mobilisation de la Gendarme nationale. L’arrestation de personnes suspectées de corruption a un avant-goût d’épuration a dimension variable. Aucun nom n’a été donné à ce stade.

Continuer la lecture de L’épreuve de force est engagée dedans et dehors du système

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’armée cherche à trancher à moindre frais

Ne s’embarrassant pas de subtilités, le général Ahmed Gaïd Salah a proclamé que « la majorité du peuple algérien, à travers les marches pacifiques, a accueilli favorablement la proposition  de l’armée », qui demeure « immuable ». Elle seule « s’inscrit dans le cadre constitutionnel et constitue l’unique garantie à même de préserver une situation politique stable, afin de prémunir notre pays de toute situation malencontreuse » précise un communiqué du ministère algérien de la Défense pour s’il était encore nécessaire, dissiper tout malentendu.

Continuer la lecture de L’armée cherche à trancher à moindre frais

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail