Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Le Conseil européen « Justice et affaires intérieures » a accouché d’une souris. Péniblement, les ministres de l’Intérieur y ont tenté de rallier le maximum de leurs confrères au projet d’accord de répartition des réfugiés négocié entre l’Allemagne, la France, l’Italie et Malte, dont ces deux derniers pays sont les bénéficiaires.

Continuer la lecture de Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail