Le monde s’emmure

Trois jours après le débarquement des réfugiés transportés par l’Open Arms sur injonction d’un procureur italien, l’Ocean Viking, sans pouvoir lui-même pénétrer dans les eaux territoriales maltaises et se ravitailler, a transbordé en mer sur des garde-côtes ses 356 rescapés qui ont été ensuite débarqués à Malte et seront répartis entre six pays volontaires (Allemagne, France, Irlande, Luxembourg, Portugal et Roumanie).

Continuer la lecture de Le monde s’emmure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le désarroi des banquiers centraux

« Nous sommes dans une période de faiblesse persistante et d’incertitude généralisée », a reconnu Mario Draghi lors de son dernier point de presse. Mais le désarroi manifeste qui s’est emparé des banquiers centraux, qui tiennent cet ultime rempart dans lequel tous les espoirs sont placés quand cela tourne mal, ne fait pas recette dans une actualité très mouvementée.

Continuer la lecture de Le désarroi des banquiers centraux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le capitalisme prépare sa succession

Sévèrement secoué, le capitalisme allait-il trouver en lui-même les capacités à se réformer ? Dès le début de la crise, la question a été soulevée et amplement débattue sur le blog de Paul Jorion. Et rien n’a été tranché en attendant de voir venir. Aujourd’hui, nous y voyons plus clair. Le système n’a pas choisi ce chemin, il a seulement fait semblant. Mais il est néanmoins parvenu à se stabiliser, puissamment aidé par les banques centrales qui l’assistent. Sa crise est restée chronique.

Continuer la lecture de Le capitalisme prépare sa succession

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Trop facile de se faire du mal

Après avoir longtemps occupé le devant de la scène, la crise financière a fini par céder la place. Seuls les financiers et les sommités académiques spécialisés s’en préoccupent encore. L’une d’entre elles, Kenneth Rogoff, s’inquiète ainsi du déplacement du risque vers le système financier de l’ombre et le place dans le contexte d’un endettement mondial approchant les deux cent mille milliards de dollars.

Continuer la lecture de Trop facile de se faire du mal

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les bonnes idées ne meurent pas, elles sommeillent quelquefois

Tout a commencé lorsque, en guise de régulation sur le thème « plus jamais ça », les régulateurs des deux côtés de l’Atlantique ont esquivé l’essentiel, c’est à dire la spéculation financière. Logiquement, la certitude s’en est suivie qu’une nouvelle crise allait immanquablement survenir, argument martelé afin que les banques centrales s’y préparent en se redonnant des marges de manœuvre. Nous en sommes là.

Continuer la lecture de Les bonnes idées ne meurent pas, elles sommeillent quelquefois

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un nouveau monde mais pas le bon

Les conséquences du grand bouleversement climatique à venir, s’il n’est pas jugulé à temps, sont-elles déjà bien perçues dans toute leur étendue ? L’accent est mis sur les migrations d’ampleur qu’elles susciteront, mais encore…

Continuer la lecture de Un nouveau monde mais pas le bon

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail