LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

Billet invité.

Encore une grande réalisation européenne qui ne tient pas ses promesses ! La construction de l’Union bancaire restait inachevée pour cause de profond désaccord sur la création d’un fonds de mutualisation des pertes, mais elle va voir ses principes bafoués, dans le but d’assurer le sauvetage de la banque Monte dei Paschi di Siena (MPS) et de tenter d’en faire autant de Matteo Renzi.

Continuer la lecture de LA CRISE POLITICO-BANCAIRE ITALIENNE, par François Leclerc

AU TOUR DES BANQUES ALLEMANDES D'ÊTRE MONTRÉES DU DOIGT ! par François Leclerc

Billet invité.

À chaque système bancaire ses grandes faiblesses cachées qui se dévoilent bien tardivement. Les établissements italiens continuent de crouler sous les prêts non performants, les banques allemandes sont fortement suspectées d’avoir engrangé une récolte de produits dérivés toxiques venue d’outre-Atlantique. L’Allemagne, où la Deutsche Bank et Commerzbank se débattent dans leurs difficultés, ne serait donc pas exemplaire en toute chose, mais ce ne serait pas tout.

Continuer la lecture de AU TOUR DES BANQUES ALLEMANDES D'ÊTRE MONTRÉES DU DOIGT ! par François Leclerc

RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Seconde partie, par François Leclerc

L’Association française pour l’intelligence Artificielle (AFIA), qui regroupe les chercheurs du domaine, organisait vendredi 7 octobre à Télécom ParisTech une journée consacrée à « L’IMPACT SOCIAL DE L’I.A. » avec le soutien de la Fondation telecom.

François Leclerc, qui a contribué à son organisation, y est intervenu sur le thème RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ?
Continuer la lecture de RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Seconde partie, par François Leclerc

RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Première partie, par François Leclerc

L’Association française pour l’intelligence Artificielle (AFIA), qui regroupe les chercheurs du domaine, organisait vendredi 7 octobre à Télécom ParisTech une journée consacrée à « L’IMPACT SOCIAL DE L’I.A. » avec le soutien de la Fondation télécom.

François Leclerc, qui a contribué à son organisation, y est intervenu sur le thème RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Continuer la lecture de RUPTURE SOUS CONTRÔLE DANS LA FINANCE ? Première partie, par François Leclerc

LE FMI : DES RECOMMANDATIONS POUR NE RIEN DIRE, par François Leclerc

Billet invité.

Les années passent, les assemblées générales du FMI se succèdent, et avec elles des rapports portant sur la stabilité financière globale dont les préconisations ne témoignent pas, c’est le moins que l’on puisse dire, d’une grande prise sur les évènements.

Continuer la lecture de LE FMI : DES RECOMMANDATIONS POUR NE RIEN DIRE, par François Leclerc

COMME DANS LE MARC DU CAFÉ, L’AVENIR SE LIT DANS LES BILANS BANCAIRES, par François Leclerc

Billet invité.

Il n’est pas rare ces temps-ci de lire que les banques sont confrontées à un problème de modèle, mais sans plus d’explication. On comprend que c’est du sérieux après avoir cru saisir que deux modèles s’opposaient globalement, celui de la banque universelle – qui fait tous les métiers de la banque – et celui de la banque d’affaire, qui n’a pas d’activité de dépôt. Une des grandes questions étant la séparation des activités des banques se revendiquant du premier modèle. Elle n’est pas intervenue au sein de l’Union européenne, et elle pourrait être revue aux États-Unis et donner lieu à compensation au Royaume-Uni, lit-on également. Mais les deux modèles seraient-ils aujourd’hui en question ?

Continuer la lecture de COMME DANS LE MARC DU CAFÉ, L’AVENIR SE LIT DANS LES BILANS BANCAIRES, par François Leclerc

UN TABOU EST TOMBÉ, MAIS CE N’EST PAS LE BON ! par François Leclerc

Billet invité.

Un tabou est tombé, mais ce n’est pas celui du Traité de stabilité et de croissance européen ! Une fois de plus, ce sont les banques qui font l’objet d’attentions particulières. Le vice-président de la Commission Valdis Dombrovskis menace le Comité de Bâle de rien moins que de rejeter son plan de renforcement de leurs fonds propres, agrandissant le fossé entre les autorités européennes et américaines à propos de la régulation bancaire.

Continuer la lecture de UN TABOU EST TOMBÉ, MAIS CE N’EST PAS LE BON ! par François Leclerc

LA DEUTSCHE BANK, IL NE MANQUAIT PLUS QUE CELA ! par François Leclerc

Billet invité.

La Deutsche bank a connu hier une nouvelle journée noire, son action dévissant de 7%, la valeur de ses obligations hybrides (contingentes et convertibles) diminuant de 3% et le spread de ses CDS augmentant de 250 points. En dix-huit mois, son action a perdu les 2/3 de sa valeur. Après le gouvernement italien, c’est au tour de Berlin d’être aux prises avec sa crise bancaire, et d’être coincé entre un bail-in réglementaire aux conséquences imprévisibles ou inacceptables politiquement, et un bail-out circonvenant aux dispositions de l’Union bancaire tout aussi désastreux en période électorale.

Continuer la lecture de LA DEUTSCHE BANK, IL NE MANQUAIT PLUS QUE CELA ! par François Leclerc

TOUCHE PAS À MON POGNON ! par François Leclerc

Billet invité.

À qui faire confiance quand il s’agit de son argent ? À force de défrayer la chronique, et d’avoir acquis une mauvaise réputation solidement établie, les banques n’ont plus en Allemagne la cote qu’elles avaient. Y déposer son argent n’est plus comme avant, une garantie.

Continuer la lecture de TOUCHE PAS À MON POGNON ! par François Leclerc