L'actualité de demain : DU DANGER D’ÊTRE EXEMPLAIRE, par François Leclerc

Billet invité.

Longtemps au firmament des grandes banques d’affaire, J.P. Morgan Chase est devenue l’objet de toutes les attentions. Les régulateurs, voulant faire oublier leur propension à détourner le regard, rattrapent leur retard et font de celle-ci sinon leur tête de Turc du moins un exemple, mais à leur manière : les enquêtes se multiplient, les amendes pleuvent. Au total, infligées par la SEC, la Fed et l’OCC (Office of the Comptroller of the Currency) aux États-Unis, et le FCA au Royaume-Uni ; celles-ci représentent 920 millions de dollars sur la seule affaire de la « baleine de Londres ». Elles viennent s’ajouter aux 6 milliards de dollars de pertes que cette dernière a occasionnées à la suite de spéculations ratées sur les produits dérivés, qualifiées en leur temps de « tempête dans un verre d’eau » par Jamie Dimon, le Pdg de la banque. Cela fait cher le clapotis. Contrairement aux usages qui veulent que les faits ne soient pas reconnus dans le cadre d’arrangements négociés, la banque a cette fois-ci du reconnaître ses manquements et avoir violé la loi à la faveur de contrôles internes défaillants. D’autres amendes pourraient suivre, le Departement of Justice et la CFTC (le régulateur des produits dérivés) poursuivant leur enquête.

Continuer la lecture de L'actualité de demain : DU DANGER D’ÊTRE EXEMPLAIRE, par François Leclerc