Les lourdes répercussions allemandes de la mort annoncée du diesel

Dix millions de voitures diesel et deux millions de camions ne répondent pas à la nouvelle norme Euro-6 et sont concernés par la décision du tribunal administratif fédéral de Leipzig qui permet aux villes d’interdire leur circulation. Or, dans trente-cinq grandes villes allemandes, les émissions de dioxyde de carbone ont dépassé les limites officielles admises.

Continuer la lecture de Les lourdes répercussions allemandes de la mort annoncée du diesel

LE SCANDALE DU DIESEL ALLEMAND AUX EFFETS MAL MESURÉS, par François Leclerc

Billet invité.

À quoi tient la réputation de qualité de la production industrielle allemande et la prospérité du pays qui en découle ? Les scandales à répétition qui secouent son secteur automobile aux États-Unis et en Europe mettent la première à rude épreuve, en attendant la suite. Tout a commencé avec Volkswagen, puis s’est étendu à l’ensemble de la profession pour finalement atteindre Bosch en tant que sous-traitant fabricant des moteurs.

Continuer la lecture de LE SCANDALE DU DIESEL ALLEMAND AUX EFFETS MAL MESURÉS, par François Leclerc

L'actualité de demain : LES AUTOMOBILISTES, AVEC NOUS ! par François Leclerc

Billet invité

Rêve à assouvir, la possession d’une voiture a longtemps symbolisé l’ascension sociale de ceux qui pouvaient enfin se le permettre, faisant de l’industrie automobile et de tout ce qui l’a entouré un moteur du développement de l’économie qui n’est plus. Avec la banalisation de la possession d’une voiture, la crise est passée et cette industrie en subit les redoutables effets sans y être préparée, se tournant vers les nouveaux marchés émergés pour vendre sa production, après l’avoir délocalisée autant que les contraintes politiques et sociales le permettent. Le rêve n’est plus ce qu’il était, les contraintes financières sont passées par là, le premier signe en a été le succès inattendu des voitures « low cost », contingentées de peur d’une cannibalisation de l’entrée de gamme des constructeurs, la diminution de la consommation d’essence ou l’essor du diesel n’ayant pas suffi.

Mais le vieillissement du parc automobile va générer d’autres besoins. Le coût exorbitant des pièces détachées et des réparations est le prochain poste des dépenses à réduire. C’est pour cela qu’apparaissent des self-garages où des moyens et des outils sont mis à la disposition des plus bricoleurs, afin de réaliser des opérations de base d’entretien et de remplacement de pièces détachées. La différence de prix avec un garage classique peut aller jusqu’à 70 % et les pièces commandées sur Internet sont acceptées.

Continuer la lecture de L'actualité de demain : LES AUTOMOBILISTES, AVEC NOUS ! par François Leclerc