L’ère des sans principes

On aura tout vu ! Changeant de posture comme d’autres de monture, la relance européenne ne passant pas, Emmanuel Macron prétend prendre la tête du camp des « progressistes » à l’occasion des élections européennes, pour s’opposer à l’alliance Orbán-Salvini qui lui rend cet estimable service. Ils se font réciproquement la courte-échelle, et lui se forge le beau rôle.

Continuer la lecture de L’ère des sans principes