Comment tourne notre monde qui cafouille

L’ingénierie financière a beaucoup fait parler d’elle lors de la crise des surprimes, à laquelle elle a apporté sa pleine contribution. On découvre d’autres méfaits de sa part lorsqu’elle contribue au montage de structures complexes de l’endettement des entreprises qui connaissent un sucés grandissant. Pour le moins, celle-ci ne facilite pas un accord des créanciers lorsque les entreprises se réfugient derrière la fameuse loi américaine sur les faillites (« chapitre 11 ») qui les en protège en leur permettant de se réorganiser afin de survivre.

Continuer la lecture de Comment tourne notre monde qui cafouille

Un train peut en cacher un autre

StopCovid et la famille des applications destinées à identifier les personnes susceptibles d’être infectées après avoir été au contact d’un porteur du virus suscitent un incontestable malaise dans l’opinion. L’enfer est pavé de bonnes intentions est-il ressenti, conduisant les autorités en mal de confiance à multiplier les garde-fous. Mais ces dispositifs vont participer d’une banalisation du traçage et de la surveillance technologique.

Continuer la lecture de Un train peut en cacher un autre

Le dos aux murs

On n’en aura pas fini avec les murs quand le déconfinement débutera et que nous cesserons d’être entre quatre d’entre eux. À un rythme soutenu, leur construction était déjà intensive sur toute la planète, avec déjà comme raison d’être de se protéger des autres. D’autres murs sont en passe d’être élevés.

Continuer la lecture de Le dos aux murs

De l’analyse des comportements à leur façonnement

Amnesty International a choisi ses cibles pour dénoncer dans un rapport fouillé la menace que représente la captation des informations personnelles. Facebook et Google ont été sortis du lot en raison de leur poids et avenir sur ce marché qui repose sur la vente de profils d’utilisateurs et de prédiction de leurs comportements. Selon l’organisation, tout deux attentent au respect de la vie privé et aux droits humains. Vivre sous surveillance revient alors pour les internautes à contracter un pacte faustien, obligés de se soumettre à « un système basé sur la violation des droits humains » pour les exercer.

Continuer la lecture de De l’analyse des comportements à leur façonnement

Ces robots qui font battre le cœur des marchés boursiers

Jusqu’où les robots remplaceront-ils les humains ? Le débat n’est plus aussi vivace, mais il rebondira. La place prise sur les marchés par les robots du trading à haute fréquence (THF) a en attendant de quoi faire réfléchir.

Continuer la lecture de Ces robots qui font battre le cœur des marchés boursiers

Trop facile de se faire du mal

Après avoir longtemps occupé le devant de la scène, la crise financière a fini par céder la place. Seuls les financiers et les sommités académiques spécialisés s’en préoccupent encore. L’une d’entre elles, Kenneth Rogoff, s’inquiète ainsi du déplacement du risque vers le système financier de l’ombre et le place dans le contexte d’un endettement mondial approchant les deux cent mille milliards de dollars.

Continuer la lecture de Trop facile de se faire du mal

QUAND LES ALGOS FONT LES PRIX, par François Leclerc

Billet invité

Nous voguons de mystère en mystère dans un monde de plus en plus complexe et fragile (ce qui va de pair). La European Securities and Markets Authority (ESMA) invite depuis Londres à une timide tentative de régulation des CFD (les contrats pour la différence, des instruments financiers dérivés non réglementés) et la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) tente d’établir depuis Paris un panorama des questions éthiques que posent les algorithmes. L’opacité, cela va sans le dire, est dans les deux cas la règle.

Continuer la lecture de QUAND LES ALGOS FONT LES PRIX, par François Leclerc

LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

Billet invité.

Dans ce monde financier de plus en plus complexe et impénétrable, rien que dénicher le volume des ordres et des transactions effectives dont le trading à haute fréquence (THF) est à la source, est un exploit tellement les estimations rendues publiques sont variables – et le plus souvent datées. Il n’en reste pas moins certain que le THF a connu ces dernières années un essor fulgurant et irrésistible sur toutes les places financières.

Continuer la lecture de LA MAIN ÉLECTRONIQUE DES MARCHÉS, par François Leclerc

LA MAIN DU MARCHÉ EN PLEINE MUTATION NUMÉRIQUE, par François Leclerc

Billet invité.

Se méfie-t-on assez des algorithmes ? À voir le branle-bas de combat sonné à leur encontre, il y de sérieuses raisons de se préoccuper de leur rôle insidieux, en raison de leur omniprésence dans la vie quotidienne et dans la conduite de l’économie qui bien que grandissante reste largement ignorée. Progressivement, la main du marché devient numérique ! Ce qui fait notamment craindre que la montée en puissance de l’Intelligence Artificielle et l’implication d’algorithmes de plus en plus puissants ne contribuent à la constitution de cartels maintenant les prix à un niveau élevé au détriment des consommateurs, les lois anti-trusts dépassées.

Continuer la lecture de LA MAIN DU MARCHÉ EN PLEINE MUTATION NUMÉRIQUE, par François Leclerc

LES ALGORITHMES SONT-ILS NOS MEILLEURS JUGES ? par François Leclerc

Billet invité.

Les juges ont-ils un avenir lorsque la justice à rendre concerne les petits conflits ? En lançant pour ses propres besoins un service automatisé de règlement des 60 millions de ceux qu’il suscite annuellement, le site d’achat aux enchères eBay en fait douter et suscite des vocations.

Continuer la lecture de LES ALGORITHMES SONT-ILS NOS MEILLEURS JUGES ? par François Leclerc