Cette Grèce qui ne fait plus les manchettes

Fort de sa victoire aux législatives du 7 juillet, Kyriákos Mitsotákis, le président de Nouvelle Démocratie, a pris la succession d’Alexis Tsipras de Syriza, mais cela ne change rien à l’affaire. La Grèce reste sous la tutelle inflexible d’autorités européennes qui veillent au grain dans un « cadre de surveillance renforcée ».

Continuer la lecture de Cette Grèce qui ne fait plus les manchettes

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’hypothèse de la barre à droite

Les chutes et les rebonds qui se succèdent à Wall Street créent une ambiance électrique en cette fin d’année. Suscitant la réapparition dans les médias de la même question lancinante : l’année prochaine sera-t-elle l’occasion d’un nouvel accès de crise financière ?

Continuer la lecture de L’hypothèse de la barre à droite

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour couronner le tout, les banques grecques boulet au pied

Sur la pointe des pieds, les dirigeants européens ont organisé la sortie de la Grèce de son 3ème « plan de sauvetage » après avoir salopé le travail et dévasté le pays. Tout cela pour repousser l’échéance inéluctable de la réduction d’une dette proprement insoutenable. Mais l’admettre est incompatible avec la doxa et le déni prévaut une fois de plus, quitte à saluer non sans une forte dose d’hypocrisie le « courage » de grecs à qui ils n’ont laissé d’autre choix.

Continuer la lecture de Pour couronner le tout, les banques grecques boulet au pied

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Italie, le retournement de situation est confirmé

Le temps passe et rien n’intervient. Le sort du gouvernement italien dépend-il de la nomination au poste de ministre des finances de Paolo Savona ? Sergio Mattarella résiste à celle-ci et les leaders des deux mouvements persistent à la soutenir, mettant tout le processus en jeu. Pourquoi est-ce aussi important ?

Continuer la lecture de Italie, le retournement de situation est confirmé

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’EUROPE DU SUD À LA RECHERCHE DE MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Billet invité.

Précautionneusement, une page continue d’être tournée. Lisbonne devrait accueillir à une date non déterminée le deuxième sommet de l’Europe du sud, pour faire suite à celui qui s’est déroulé à Athènes le 9 septembre dernier dans l’intention d’enclencher un processus d’assouplissement du Pacte dit faussement de stabilité.

Continuer la lecture de L’EUROPE DU SUD À LA RECHERCHE DE MARGES DE MANŒUVRE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES FAUX-SEMBLANTS, par François Leclerc

Billet invité.

Schengen en péril, la construction européenne continue à se démantibuler. La BCE ne sera pas cette fois-ci le sauveur, comme elle l’a été pour l’euro, et les autorités européennes sont à nouveau placées devant leur irresponsabilité collective. Elles se révèlent incapable d’accueillir la vague de réfugiés et tentent piteusement de négocier avec le régime autocratique turc son endiguement avant qu’elle n’atteigne l’espace Schengen. Car, une fois celui-ci atteint, la tentative en cours de maitriser le flux en triant les « bons » et les « mauvais » réfugiés va vite se révéler insuffisante, renforçant la dynamique de fermeture des frontières et signant l’arrêt de mort de Schengen.

Continuer la lecture de LES FAUX-SEMBLANTS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

ILS NE POURRONT PAS DIRE QU’ILS NE SAVAIENT PAS, par François Leclerc

Billet invité.

« L’Égée est remplie de cadavres de migrants – Européens, assassins des peuples ». Alexis Tsipras et Martin Schulz, président du Parlement européen, ont été ce matin accueillis à Lesbos par cette banderole tendue sur la façade de la mairie, qui a été investie par des réfugiés. Dans le camp de Moria où ils sont enregistrés, des réfugiés avaient pour les accueillir endossé des gilets de sauvetage, devenus le symbole de leur traversée de la mer Egée, et brandissaient des pancartes : « ouvrez les barrières ! plus d’autres noyades ! ». Deux nouvelles noyades d’enfants au large de l’île de Kos avaient été déplorées au matin.

Continuer la lecture de ILS NE POURRONT PAS DIRE QU’ILS NE SAVAIENT PAS, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA DÉMISSION EUROPÉENNE, par François Leclerc

Billet invité.

L’exode sur la Route des Balkans est un véritable calvaire qu’Alexis Tsipras a aujourd’hui qualifié de « honte pour l’Europe » devant le Parlement grec. Les gouvernements prétendent réserver un traitement « digne » aux réfugiés exténués pour dans la pratique les traiter comme un véritable troupeau. Et la cadence des naufrages en Mer Égée ne cesse d’augmenter.

Continuer la lecture de LA DÉMISSION EUROPÉENNE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LE FIL DE LA GRÈCE QUI EST TIRÉ, par François Leclerc

Billet invité.

La mise en œuvre du 3ème plan destiné à rouler la dette grecque est engagée sous des auspices incertaines. L’éclatement de Syriza domine la scène politique grecque, créant une forte inconnue lors des élections législatives qui devraient se tenir le 20 septembre prochain, ainsi qu’une instabilité gouvernementale potentielle pouvant contribuer à faire obstacle à sa réalisation.

Continuer la lecture de LE FIL DE LA GRÈCE QUI EST TIRÉ, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

UN LABORATOIRE AU RÉSULTAT INATTENDU, par François Leclerc

Billet invité.

Quel que soit le résultat de l’affrontement qui se poursuit, la Grèce ne s’est pas pliéE au jeu et n’a pas fait la démonstration qui était recherchée : son sort est en jeu, mais la politique européenne est remise en cause comme elle ne l’a jamais été. C’est tout du moins ce que les Italiens, Européens de la première heure, expriment clairement via leur gouvernement, disant tout haut ce que François Hollande préfère taire. Pier Carlo Padoan, le ministre des finances, a affirmé ce matin que la Grèce doit être aidée pour rester dans la zone euro mais aussi pour retrouver la croissance, succédant à Matteo Renzi qui avait auparavant élargi le débat.

Continuer la lecture de UN LABORATOIRE AU RÉSULTAT INATTENDU, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail