Blessée, la bête est plus dangereuse

Le projet de Donald Trump n’est en rien secret. Il veut que les États-Unis retrouvent la place de première grande puissance qu’ils sont en train de céder, avant qu’il ne soit trop tard. Pour y parvenir, il bat ses cartes en profitant de sa supériorité financière et militaire. Car ces deux-là sont intactes, à l’inverse d’une supériorité économique déclinante.

Continuer la lecture de Blessée, la bête est plus dangereuse

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail