Dans la série les banques centrales dernier recours

Une insidieuse question se fait jour à propos de la dette américaine : va-t-elle trouver acquéreur aussi facilement que par le passé, alors que le déficit budgétaire annuel américain est de l’ordre de 1.000 milliards de dollars et que Donald Trump prépare de nouvelles baisses d’impôts comme cadeau électoral ?

Continuer la lecture de Dans la série les banques centrales dernier recours

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail