Sortie de route du modèle de financement des entreprises

C’est entendu, les vieux ratios de la dette comparée au PIB sont dépassés, le pacte européen est dans les faits balayé. « Le risque d’affaissement économique est beaucoup plus important que celui de la dette » expliquent Philippe Martin, Jean Pisani-Ferry et Xavier Ragot qui agissent en éclaireurs sans entrer dans le débat sur comment se débarrasser de celle-ci, se réservant surement pour plus tard.

Continuer la lecture de Sortie de route du modèle de financement des entreprises

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Après la sarabande du risque, celle des prix

L’accès aux données, cet or noir destiné à remplacer le pétrole (et au-delà), à un prix, mais lequel ? Pour le commun des mortels, le prix de ses données est gratuit en compensation de l’accès à des services qui ne sont pas facturés (pourtant financés par la publicité et le sponsoring). Le monde financier est pour sa part partagé, les intérêts des producteurs et des consommateurs de données financières s’opposant. Une contradiction au sein du peuple des affaires, en quelque sorte.

Continuer la lecture de Après la sarabande du risque, celle des prix

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Entre l’État et le marché, leurs cœurs balancent

Parmi les sujets de préoccupation, l’endettement des entreprises a pris le pas sur celui des États. Le fonds d’investissement géant Fidelity Investments a sonné l’alarme, ceux-ci n’allant pas être selon lui en mesure de recapitaliser les entreprises comme nécessaire, faisant face à un problème de solvabilité et non pas de liquidité. Ce n’est pas une nuance mais exprime leur sous-capitalisation ! Or, en dépit de leur bonne fortune et de leur gigantisme qui tient lieu d’amortisseur, ces fonds n’en ont pas les moyens vu l’ampleur des besoins !

Continuer la lecture de Entre l’État et le marché, leurs cœurs balancent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les mots sont d’un fragile recours

Pour employer un terme qui a trouvé sa place, le capitalisme est-il soutenable ? La charge de la preuve lui revient sans discussion. Mais à défaut de concrétisation garantie, les grands mots sont de sortie : il sera inclusif dans l’avenir et il est en attendant constaté la bonne résilience du système financier aux bons soins des banques centrales. Le vocabulaire mis à part, que peut-il se passer ?

Continuer la lecture de Les mots sont d’un fragile recours

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pas prêts à passer la main, les héros sont fatigués

La finance est une machine infernale, ce n’est pas vraiment une découverte ! Est-il alors justifié de continuer à le documenter au fil d’une actualité financière en retrait ? Sa crise proprement dite étant contenue par les banques centrales, celles qui affectent l’économie et la société sont placées devant de sombres perspectives !

Continuer la lecture de Pas prêts à passer la main, les héros sont fatigués

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pas une seconde d’inattention ne leur est accordée

Haut-lieu du système financier, les fonds monétaires sont surveillés de près par les banques centrales, car ce sont de grands sensibles. Au mois de mars dernier, une crise les a sérieusement secoué, conduisant la Fed à intervenir en leur fournissant toute la liquidité dont ils avaient besoin. On a depuis appris que la BCE avait fait de même sur leur marché européen, qui pèse 1.200 milliards d’euros, mais cela avait été alors moins relevé.

Continuer la lecture de Pas une seconde d’inattention ne leur est accordée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les grands sont parfois tout petits

La monarchie républicaine et la nomination de conseillers du Prince vont bien ensemble. Rien d’étonnant de la part d’Emmanuel Macron, dont la nomination d’un nouveau conseil révèle l’un des pans de son personnage. Les conseils se succèdent, avec le même usage et la même désinvolture à l’occasion.

Continuer la lecture de Les grands sont parfois tout petits

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Malaise dans la civilisation

Il est frappant de constater que les tentatives de sortir avec des solutions hétérodoxes du piège de l’endettement qui se referme sont rejetées par certains sans qu’ils ne daignent énoncer d’alternative. L’émission de dette perpétuelle est particulièrement ciblée, sans doute parce qu’elle n’imposerait pas de remises en question majeures et que la formule a déjà été employée au sortir de la seconde guerre mondiale.

Continuer la lecture de Malaise dans la civilisation

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Leur boussole est détraquée mais tous ne perdent pas le Nord

Ils ne savent plus très bien où ils en sont, seul l’instinct de conservation les guide ! Les uns brandissent le spectre du retour de l’inflation, d’autres celui de la « japonisation ». Tous remettent à plus tard le moment où il va falloir traduire leur pensée dans les faits.

Continuer la lecture de Leur boussole est détraquée mais tous ne perdent pas le Nord

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Soins intensifs d’un tout autre genre dont on n’est pas sorti

 

La masse des actifs financiers et des liquidités est telle que le système peut s’accommoder de taux négatifs persistants, cette incongruité pour ceux qui font de l’argent avec l’argent, car ils y trouvent leur compte par ailleurs. Sur le marché obligataire, la peine sera cependant compensée par la hausse de la valeur des titres si les taux continuent de baisser, mais s’ils remontent les pertes seront alors au rendez-vous.

Continuer la lecture de Soins intensifs d’un tout autre genre dont on n’est pas sorti

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail