Déconcertants tours de magie qui disparaissent par enchantement

Changement d’époque, changement de ton : la formule « il n’y a pas d’argent magique » revient sur le tapis dans la bouche du ministre français de la Santé Olivier Véran. À l’écouter, on comprend que les personnels de santé qui ont besoin de gagner plus en raison de l’indigence de leur salaire, vont pouvoir travailler plus et augmenter leur temps de travail, ce qui permettra de réduire les effectifs au passage. Enfin, les 35 heures sont remises en question, ce vieux rêve devient réalité !

Continuer la lecture de Déconcertants tours de magie qui disparaissent par enchantement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une vie à la croisée des chemins

Le grand désordre n’est pas prêt de se terminer. Des certitudes sont déjà ébranlées, et cela ne va pas s’arrêter là par la force des choses. La vie sociale et économique ne va pas recommencer comme avant, des remises en question sont inévitables, la parenthèse ne va pas être facilement refermée.

Continuer la lecture de Une vie à la croisée des chemins

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le scénario qui n’est pas encore écrit

Il a fallu du temps pour y parvenir, mais c’est chose faite : la stratégie de « l’immunité collective » est abandonnée, et il va falloir attendre la disponibilité d’un traitement ou d’un vaccin pour supprimer dans la vie courante les mesures de protection. Ce qui est plus facile à dire qu’à faire et à conjuguer avec la reprise progressive de l’enseignement et du travail.

Continuer la lecture de Le scénario qui n’est pas encore écrit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Au jeu des bons et des méchants

Quel va-t-il ressortir de cette crise ? Elle remet beaucoup en cause, dans la vie de tous les jours aujourd’hui et sur le papier pour demain. Mais ce sont des vagues promesses que rien n’étaye dans la conduite actuelle des affaires !

Continuer la lecture de Au jeu des bons et des méchants

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Pendant la pandémie et malgré la paralysie de l’économie mondiale, n’oublions pas que le réchauffement climatique se poursuit. Et l’inertie du système atmosphérique est telle, que même si les 7,7 milliards d’homo-sapiens disparaissaient subitement, les températures continueraient à croitre durant les deux prochains siècles. Pour information, ce mois de mars 2020 se classe à la quatrième place des mois de mars les plus chauds depuis que les relevés météos existent.

Continuer la lecture de Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les idées volent quand la dette s’envole

Le démarrage du déconfinement est pour demain, advienne que pourra ! Les uns après les autres, les gouvernements européens arbitrent en faveur de la reprise de l’économie en faisant un gigantesque pari. Les modalités de la levée des contraintes font l’objet de tâtonnements, mais la décision est prise et fait boule de neige. Ce qui les conduit à discuter dès maintenant du coup d’après, du sort qui va être réservé aux nouvelles dettes contractées et du financement de la relance.

Continuer la lecture de Les idées volent quand la dette s’envole

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Fuite en avant et mur de la dette

Devant l’ampleur de la récession et son cortège de conséquences – économiques, sociales et financières – le déconfinement doit être engagé dès que possible pour nos autorités. C’est le fruit de leur arbitrage en faveur d’une relance, plus ou moins modulée et risquée, sans trop savoir où il les mènera.

Continuer la lecture de Fuite en avant et mur de la dette

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le pari dangereux de Macron

Si l’on s’en tient aux faits, les annonces d’Emmanuel Macron, qui ne fait plus état des avis des scientifiques, sont inquiétantes.

1/Il met en avant la réouverture progressive des écoles, un point sensible, pour masquer sa véritable priorité qui est la relance de la machine économique.

2/ Il refuse tout dépistage systématique, qui n’aurait selon lui aucun sens (sauf pour les scientifiques qui le préconisent), pour privilégier le test des seules personnes présentant des symptômes en oubliant le cas des asymptomatiques.

3/ Il ne dit pas quel sort sera réservé aux personnes testées positives, retourneront-elles dans leur famille si rien n’est prévu pour les isoler ?

4/ Les critères selon lesquels les masques seront distribués sont flous. Seul le cas des usagers des transports en commun est identifié.

5/ Il martèle la date du 11 mai comme le début d’un processus, sur lequel nous en saurons plus dans quinze jours, et parle d’une attente de plusieurs mois pour disposer d’un vaccin. Entre ces deux échéances, combien de nouvelles personnes seront infectées, avec les risques afférents, en dépit des « gestes barrière » ? Est-ce le prix à payer pour la remise en marche de l’économie ?

 

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Plus question de donner du temps au temps

« Combien de temps allons-nous pouvoir tenir à ce régime là ? » L’appel à la reprise du travail se fait pressant et comminatoire dans le monde des affaires. Non sans donner lieu à de sérieux dérapages verbaux sur le thème du rattrapage dont les salariés vont être comptables. La relance promet d’être le fil rouge de la stratégie de déconfinement sélectif.

Continuer la lecture de Plus question de donner du temps au temps

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le jour de demain en pointillés

« Nous sommes entrés dans les territoires inconnus » était devenu une expression familière aux financiers, la nouveauté est que nous y avons également pénétré. Nous ne sommes pas en guerre, réfutant cette rhétorique martiale outrageusement employée, mais nous subissons un bouleversement de notre vie sociale comme si c’était le cas.

Continuer la lecture de Le jour de demain en pointillés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail