La rançon du succès d’Internet

En temps normal, Internet est déjà l’outil de surveillance inégalé magistralement dévoilé par Edgar Snowden. Puis le Parti-État chinois a pris le relais à ce propos dans les médias. Cette nouvelle mode se répand partout, dernièrement au départ des Émirats arabes unis comme cela vient d’être divulgué. Mais lorsque les temps sont mauvais, la coupure d’Internet s’impose, rançon de son succès. Le gouvernement indien s’y emploie à son tour.

Continuer la lecture de La rançon du succès d’Internet

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La face noire de la reconnaissance faciale

La bonne nouvelle est que les cartes d’identité et de payement seront abolies dans l’avenir, la mauvaise que les visages les remplaceront grâce à la reconnaissance faciale.

Continuer la lecture de La face noire de la reconnaissance faciale

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Tout s’explique quand on lit Jacques de Larosière

Les banques centrales « ne croient plus à la croissance » et leur politique monétaire est « génératrice d’anticipations pessimistes autoréalisatrices ». Le mystère est levé, le coupable est tout désigné ! Dans une tribune parue dans Les Échos, Jacques de Larosière, ancien gouverneur de la Banque de France et directeur général du FMI (pour s’en tenir là), nous apporte ses lumières !

Continuer la lecture de Tout s’explique quand on lit Jacques de Larosière

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les fanfarons sont des inconséquents

La religion était l’opium du peuple, et l’assujettissement à l’argent a succédé aux commandements de Dieu, avec pour effet un endettement massif et la richesse sans limites d’une infime minorité. Ce n’est pas tenable, sans qu’il soit utile de convoquer la morale.

Continuer la lecture de Les fanfarons sont des inconséquents

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De l’analyse des comportements à leur façonnement

Amnesty International a choisi ses cibles pour dénoncer dans un rapport fouillé la menace que représente la captation des informations personnelles. Facebook et Google ont été sortis du lot en raison de leur poids et avenir sur ce marché qui repose sur la vente de profils d’utilisateurs et de prédiction de leurs comportements. Selon l’organisation, tout deux attentent au respect de la vie privé et aux droits humains. Vivre sous surveillance revient alors pour les internautes à contracter un pacte faustien, obligés de se soumettre à « un système basé sur la violation des droits humains » pour les exercer.

Continuer la lecture de De l’analyse des comportements à leur façonnement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Nous sommes des dépossédés

L’’insouciance s’est dissipée et l’utilisation abusive de nos données est devenue un sujet mieux partagé de préoccupation. Et il ne se passe pas de jours sans qu’un nouvel usage à visée lucrative soit découvert, les GAFA se révélant particulièrement actifs. Qu’est-ce qui arrêtera ce processus diabolique ?

Continuer la lecture de Nous sommes des dépossédés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mes jours avec et mes jours sans

Nous sommes arrivés à un grand tournant et cela commence à sérieusement se ressentir. Les effets annoncés du dérèglement climatique et la nouvelle donne économique qui se confirment ne sont plus vécus avec les mêmes déni et insouciance dans les hautes sphères. Et, dans le microcosme des économistes, il est de plus en plus reconnu que la machine ne tourne plus comme avant, à revers des certitudes d’hier. Mais rien ne change de substantiel pour autant.

Continuer la lecture de Mes jours avec et mes jours sans

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Assurer le capital financier en capital social naturel

Par Pierre Sarton du Jonchay

Pascal Canfin a d’excellentes intuitions mais qu’il faut alors traduire en normes et pratiques financières effectives et contrôlables par la Loi des États souverains. Ainsi le calcul des fonds propres bancaires nécessaires à la couverture de tous les risques portés dans les bilans bancaires, ne doit pas être régi par des modèles et procédures internes aux banques mais par des compagnies d’assurance indépendantes des banques dont le capital soit la propriété des États représentants les citoyens travailleurs, investisseurs, épargnants, entrepreneurs et consommateurs qui protègent et préservent effectivement les milieux naturels par leurs modes de vie et d’action.

Continuer la lecture de Assurer le capital financier en capital social naturel

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Beyrouth, Santiago, Alger

Les dysfonctionnements persistants du système financier signent l’avènement d’une nouvelle période du capitalisme faite de nombreuses incertitudes. On en voit le début, on n’en perçoit pas la suite. En attendant, les manifestations se multiplient avec la fin de la mondialisation triomphante et la tardive reconnaissance de l’accroissement des inégalités.

Continuer la lecture de Beyrouth, Santiago, Alger

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le climat, nouvelle mission des banques centrales

Dans la série qui s’étoffe de jour en jour « que peuvent encore les banques centrales ? », le FMI apporte sa contribution. On la doit à Kristalina Georgevia, sa nouvelle présidente, à l’occasion de la réunion annuelle du Fonds.

Continuer la lecture de Le climat, nouvelle mission des banques centrales

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail