Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Le Conseil européen « Justice et affaires intérieures » a accouché d’une souris. Péniblement, les ministres de l’Intérieur y ont tenté de rallier le maximum de leurs confrères au projet d’accord de répartition des réfugiés négocié entre l’Allemagne, la France, l’Italie et Malte, dont ces deux derniers pays sont les bénéficiaires.

Continuer la lecture de Avec les réfugiés aussi, ils jouent très petit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’accord de Malte ne constitue pas un solde de tout compte

L’accord européen sur la répartition des réfugiés sauvés en mer par les navires des ONG leur permet désormais de les débarquer en Italie et à Malte, mais il est loin d’avoir réglé tous les problèmes car il ne concerne que la Méditerranée centrale – où 70% des noyades interviennent – et laisse de côté ses parties orientales et occidentales.

Continuer la lecture de L’accord de Malte ne constitue pas un solde de tout compte

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les réfugiés otages de la politique italienne

Multipliant les décrets interdisant de pénétrer dans les eaux territoriales italiennes aux navires des ONG qui s’y présentent, Matteo Salvini profite de ses derniers moments de ministre de l’Intérieur d’un gouvernement démissionnaire pour exercer sa malfaisance.

Continuer la lecture de Les réfugiés otages de la politique italienne

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le monde s’emmure

Trois jours après le débarquement des réfugiés transportés par l’Open Arms sur injonction d’un procureur italien, l’Ocean Viking, sans pouvoir lui-même pénétrer dans les eaux territoriales maltaises et se ravitailler, a transbordé en mer sur des garde-côtes ses 356 rescapés qui ont été ensuite débarqués à Malte et seront répartis entre six pays volontaires (Allemagne, France, Irlande, Luxembourg, Portugal et Roumanie).

Continuer la lecture de Le monde s’emmure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La démission des élites

Pour dissimuler l’échec de la réunion de lundi dernier destinée à décider d’un dispositif permanent de répartition des réfugiés – à titre provisoire, comprenne qui pourra – Emmanuel Macron a mis en avant l’accord de participation de quatorze gouvernements qui aurait été enregistré à l’occasion.

Continuer la lecture de La démission des élites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Chronique de la honte, suite

D’incontestables progrès ayant été enregistrés, les 47 réfugiés à bord du Sea-Watch 3 n’ont cette fois-ci attendu que dix jours en mer avant d’être autorisés à débarquer, transis de froid, dans le port sicilien de Catane.

Continuer la lecture de Chronique de la honte, suite

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un silence honteux

Cela fait dix jours que les 47 réfugiés à bord du Sea-Watch 3 sont bloqués au large des côtes de la Sicile, sans être autorisés à y être débarqués. Il a fallu quinze jours, la dernière fois, pour qu’un accord intervienne au large de Malte, combien de temps faudra-t-il cette fois-ci ?

Francesco Rocca, le président de la fédération internationale de la Croix-Rouge, s’est exclamé : « Comment est-ce possible que 47 personnes représentent une telle menace pour l’Union européenne dans son ensemble ? ». Mais rien n’y fait, alors qu’en Italie de nombreuses voix s’élèvent et qu’une manifestation s’est déroulée à Rome.

Continuer la lecture de Un silence honteux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La théorie de l’appel d’air dans toute sa vacuité

Inaugurée par les autorités de Malte, la mesure fait école en Italie. Les ports restent fermés au navire Sea Watch 3 et aux 47 réfugiés sauvés de la noyade à son bord. Pour se protéger un peu du mauvais temps qui sévit, le navire a été autorisé à se rapprocher des côtes de la Sicile, mais sans être autorisé à les accoster.

Continuer la lecture de La théorie de l’appel d’air dans toute sa vacuité

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le cimetière de la honte

Combien de réfugiés se sont noyés en mer Méditerranée ce week-end en tentant de rejoindre les rives européennes ? Plus de deux centaines, et les moyens déployés pour les sauver ont été dérisoires. La chasse aux navires des ONG ayant été fructueuse, ce renfort qui fut décisif n’est plus que symbolique.

Continuer la lecture de Le cimetière de la honte

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les lépreux, c’est eux

Quels immenses efforts ont dû être déployés pour finalement parvenir à accueillir une poignée de réfugiés bloqués au large de Malte ! Les gouvernements européens viennent de faire collectivement preuve d’une totale indécence, une de plus mais de taille. Sont-ils à ce point tétanisés par la montée relative de la xénophobie, à moins qu’ils ne la partagent pour certains, qu’ils se croient obligés de s’y plier au lieu de la combattre, de l’attiser en y souscrivant de fait ?

Tous autant qu’ils sont, devenu bien peu de choses, leurs membres sont disqualifiés et ne peuvent plus prétendre se draper dans les soi-disant valeurs de l’Europe. Que leur reste-t-il ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail