Déclinaison – Fabliau : le zébu, le mérou, l’hippocampe et la mouette ou « Rien de trop »…

Hervey Déclinaison "Fable-plastique"

… de La Fontaine, fable 11 du livre IX.

« Je ne vois point de créature
Se comporter modérément.
Il est certain tempérament 
Que le maître de la nature
Veut que l’on garde en tout. Le fait-on ? Nullement.
Soit en bien, soit en mal, cela n’arrive guère.
Le blé, riche présent de la blonde Cérès
Trop touffu bien souvent épuise les guérets ;
En superfluités s’épandant d’ordinaire,
Et poussant trop abondamment,
Il ôte à son fruit l’aliment.
L’arbre n’en fait pas moins ; tant le luxe sait plaire!
Pour corriger le blé, Dieu permit aux moutons
De retrancher l’excès des prodigues moissons.
Tout au travers ils se jetèrent,
Gâtèrent tout, et tout broutèrent,
Tant que le Ciel permit aux loups
D’en croquer quelques-uns : ils les croquèrent tous ;
S’ils ne le firent pas, du moins ils y tâchèrent.
Puis le Ciel permit aux humains
De punir ces derniers : les humains abusèrent
À leur tour des ordres divins.
De tous les animaux l’homme a le plus de pente
À se porter dedans l’excès.

Il faudrait faire le procès
Aux petits comme aux grands. Il n’est âme vivante
Qui ne pèche en ceci. Rien de trop est un point
Dont on parle sans cesse, et qu’on n’observe point.
« 

Le plastique est victime de son succès. 
Sortie des laboratoires des années 1930, la formule a migré au plan industriel et fut appelée à se rendre utile pour de multiples usages. 
Chacun de nous trimballons chaque jour cette matière diversifiée : carte de crédit, papiers d’identité, vêtements, chaussures, smartphones, nous achetons pour notre consommation des aliments sous-vide, nous nous déplaçons dans des véhicules bâtis de plastique, voiture, avion ou bateau. 


Le plastique et ses dérivés sont partout. 
Parmi tous ces plastiques, certains se conservent précieusement, d’autres se recyclent mais beaucoup finissent au rebut, abandonnés dans la nature, au gré du vent, au fil de l’eau avec pour conséquences des désastres, certains visibles d’autres à venir.
Ce qu’illustre cette DECLINAISON.

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Socialisme ou barbarie

Dans une semaine, nous saurons si l’objectif de dons est rempli ce mois-ci, ou s’il faut par réalisme le diminuer. Qu’est-ce qu’un objectif s’il ne peut plus être atteint ? Les soutiens sont là, réguliers et même opiniâtres, mais leur nombre s’émousse avec le temps. Le nombre des lecteurs – les visiteurs uniques – s’est stabilisé, mais il est en-dessous de 8.000 lecteurs mensuels et cela est insuffisant pour cet objectif.

Continuer la lecture de Socialisme ou barbarie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

À qui profite l’innovation technologique

Dans un premier temps, le discours marketing a fait rage. Que n’allaient pas apporter les nouvelles technologies dont les promesses se multipliaient ! Un âge d’or d’une nouvelle nature allait remplacer celui dont la crise financière avait sonné la fin, pouvait-on croire ! Chacun y allait de sa nouveauté pour ne pas prendre le risque d’être dépassé sur ces nouveaux marchés où il importe de prendre pied dès qu’ils apparaissent.

Continuer la lecture de À qui profite l’innovation technologique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La confusion, mauvaise conseillère

Les auto-proclamés gilets jaunes, qui s’apprêtent à tenter de bloquer les routes le 17 novembre prochain afin d’obtenir l’annulation de la hausse du diesel, vont-ils succéder aux bonnets rouges qui avaient fait reculer François Hollande à propos de l’écotaxe il y a cinq ans ?

Continuer la lecture de La confusion, mauvaise conseillère

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les facettes de la pauvreté américaine

La remarque est devenue banale depuis que l’on sait mieux de quoi on parle : les États-Unis sont un pays riche où survivent beaucoup de pauvres. L’OCDE le confirme encore dans une note sur la pauvreté infantile qui classe le pays parmi ceux où un cinquième des enfants la subissent. Et ce taux progresse.

Continuer la lecture de Les facettes de la pauvreté américaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les objets connectés sujets d’un grand délire

On hésite à aborder ce monde des objets connectés tant il est annoncé allant être merveilleux. Les promesses liées aux innovations technologiques pleuvent, le marketing des objets et des services du futur devançant leur lancement… et la sanction des utilisateurs.

Continuer la lecture de Les objets connectés sujets d’un grand délire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LES DÉPOSSÉDÉS DE L’INTERNET DES OBJETS

Billet invité.

L’un ne va pas sans l’autre : le monde des « big datas » (les gigantesques bases de données), et pour l’alimenter l’Internet des objets, dont l’acronyme anglais qui s’est imposé est IoT. Grâce à l’IoT et aux algorithmes qui vont s’en donner à cœur joie dans les bases de données, notre traçabilité s’annonce globale, aucun de nos gestes n’échappera à une surveillance sans nul doute bien intentionnée puisqu’elle portera aussi sur nos données médicales de base. En toute chose, il y a toujours du bon lorsqu’on le cherche !

Continuer la lecture de LES DÉPOSSÉDÉS DE L’INTERNET DES OBJETS

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ALLEMAGNE S’ÉPARGNE L'AVENTURE, par François Leclerc

Billet invité.

Un accord de grande coalition a finalement été conclu à Berlin, dont le contenu détaillé n’est pas encore connu. Angela Merkel se dirige vers un quatrième mandat, si toutefois les militants du SPD entérinent l’accord. Cela n’aura pas été sans peine, obtenu grâce à des compromis adoptés à l’arraché. L’Allemagne est passée à côté d’un grand chambardement, et l’Europe avec.

Continuer la lecture de L’ALLEMAGNE S’ÉPARGNE L'AVENTURE, par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

2018 : L’AGENCE BLOOMBERG A-T-ELLE LE NEZ CREUX ? par François Leclerc

Chaque fin d’année, l’agence d’information Bloomberg se livre à un même petit exercice. Une agence ne pouvant prétendre livrer des prédictions, elle tente de provoquer la réflexion en annonçant les évènements majeurs possibles de l’année à venir, si les choses tournaient mal. Quels sont les scénarios retenus cette année, qui débordent cette fois-ci sur les années suivantes ?

Continuer la lecture de 2018 : L’AGENCE BLOOMBERG A-T-ELLE LE NEZ CREUX ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Billet invité.

En passe d’acquérir le statut de tarte à la crème dans les médias, la révolution digitale n’en est pourtant qu’à ses débuts. Le monde financier fait toutefois exception en s’y impliquant avec un dynamisme tout particulier, les projets et premières réalisations utilisant la technologie blockchain ne se comptant plus. Beaucoup de têtes sont également penchées sur les voies qu’ouvrent les crypto-monnaies.

Continuer la lecture de LA RÉVOLUTION NUMÉRIQUE VA-T-ELLE BOULEVERSER LE SYSTÈME FINANCIER ? par François Leclerc

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail