L’indignité faite loi

Les conditions de vie des réfugiés aux frontières ou à l’intérieur de l’Union européenne sont indignes et cela ne s’arrange pas. En Libye, dans les îles grecques et maintenant dans les Canaries, ils sont parqués dans des conditions sanitaires et d’hygiène désastreuses, exposés aux intempéries et au froid qui vient, ainsi qu’aux mauvais traitements à l’occasion. 

Continuer la lecture de L’indignité faite loi

La recherche vaine d’une normalité perdue

Le FMI met les pieds dans le plat dans son dernier rapport en faisant remarquer que le confinement peut être malgré tout préférable en dépit de ses conséquences économiques néfastes à court terme, prenant à contrepied le discours ambiant. Ses propos iconoclastes ne s’arrêtent pas là.

Continuer la lecture de La recherche vaine d’une normalité perdue

Ces débats qui n’en finissent pas de durer

Le tournant historique a-t-il été annoncé trop vite ? Les discussions à propos de l’adoption du plan de relance communautaire n’avancent pas et le temps tourne. Le principal obstacle vient des gouvernements hongrois et polonais, qui ne veulent pas que ses subventions et prêts soient conditionnés autrement qu’en paroles au respect de l’État de droit et des règles de la démocratie.

Continuer la lecture de Ces débats qui n’en finissent pas de durer

Réfugiés : le bal des hypocrites est ouvert

La « question migratoire », selon les termes choisis du ministre de l’Intérieur français, attendra encore son règlement au niveau européen. Combien de temps le provisoire accepté par le HCR comme un pis-aller va-t-il durer, les réfugiés forcés à rejoindre leur nouveau camp en attendant de connaître leur sort ?

Continuer la lecture de Réfugiés : le bal des hypocrites est ouvert

La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit

Résignés, 800 réfugiés auraient accepté de rentrer dans leur nouveau camp en construction, selon le ministère grec des migrations. Tous les autres s’y refusent obstinément, épuisés et affamés. Ils dorment à la dure sur les bords de route, dans les champs et dans des bâtiments abandonnés. Pas de quoi crier victoire.

Continuer la lecture de La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit

Détresse des réfugiés retenus de force à Lesbos

Cela fait quatre jours que la quasi-totalité des 12.700 réfugiés de tous âges du camp surpeuplé de Moria dorment à la dur, avec pour toute promesse qu’un nouveau camp de tentes sera fin prêt dans cinq jours. Pas question de les rapatrier sur le continent, comme ils le réclament ainsi que les habitants de Lesbos.

Continuer la lecture de Détresse des réfugiés retenus de force à Lesbos

Mauvaises et sinistres comédies du pouvoir

En fait des « décisions difficiles » qui étaient annoncées par le Conseil scientifique, le Premier ministre français s’en est tenu à la facilité en appelant au « sens de la responsabilité » de tous, atténuant par la même celle du gouvernement. Pas question, pour l’évacuer, de « se laisser enfermer dans la logique du confinement généralisé ». La liste des départements sur liste rouge va donc symboliquement augmenter, afin de ne pas prendre de dispositions nationales tout en laissant dans le flou les mesures locales dont les préfets auront la responsabilité.

Continuer la lecture de Mauvaises et sinistres comédies du pouvoir

Lorsque l’impuissance fait loi

Les mauvaises plaisanteries doivent cesser ! Le rebond de la pandémie implique des « décisions difficiles » dont la solution ne court pas les rues, annoncent les autorités scientifiques françaises qui avertissent que l’on va « droit dans le mur ». Mais en quoi vont-elles consister pour ne pas faire obstacle à la reprise du travail ? Selon le FMI, la crise économique mondiale « est loin d’être terminée, une reprise complète nécessitant « une solution médicale permanente », en d’autres termes une vaccination à grande échelle.

Continuer la lecture de Lorsque l’impuissance fait loi

Keynes à toutes les sauces gâtées

Jean Castex se prévaut d’un étrange “keynésianisme de l’offre” dont on ne sait trop où il va le chercher. Tandis que la tentation est grande de voir dans l’évolution de la politique financière allemande un tournant  « conceptuel ». Les dirigeants seraient-ils devenus des keynésiens comme l’affirme la correspondante du Monde à Berlin, Cécile Boutelet ? Ou bien plus simplement, le même pragmatisme que celui qui anima les dirigeants américains lors du précédent accès de crise aigüe, il y a une dizaine d’années, n’en est-il pas plutôt à son origine ?

Continuer la lecture de Keynes à toutes les sauces gâtées

L’Europe au front haut et à la tête basse

Au Bélarus et en Méditerranée orientale face à la Turquie, l’Union européenne fait à nouveau la preuve de son impuissance, sur la défensive et plus animée par la volonté de préserver tant bien que mal ses relations avec les uns et les autres, que d’affirmer dans la pratique les valeurs auxquelles elle ne cesse de se référer.

Continuer la lecture de L’Europe au front haut et à la tête basse