Réfugiés : le bal des hypocrites est ouvert

La « question migratoire », selon les termes choisis du ministre de l’Intérieur français, attendra encore son règlement au niveau européen. Combien de temps le provisoire accepté par le HCR comme un pis-aller va-t-il durer, les réfugiés forcés à rejoindre leur nouveau camp en attendant de connaître leur sort ?

Continuer la lecture de Réfugiés : le bal des hypocrites est ouvert

Où donner de la tête certains jours ?

Le Consortium international des journalistes d’investigation – à qui l’on doit les Panamas papers – dévoile le rôle important des grandes banques dans le blanchiment de l’argent « sale », rendant illusoire toute distinction avec le « propre ». 2.000 milliards de dollars auraient été blanchis en 20 ans par les soins de la poignée d’entre elles dont des données sont devenues accessibles.

Continuer la lecture de Où donner de la tête certains jours ?

Des bricoleurs pas à la hauteur

Tous les indicateurs se dégradent irrésistiblement en France, la stratégie gouvernementale d’endiguement de la pandémie n’y fait pas obstacle, l’objectif d’une immunité collective n’est plus vraisemblable, et quand elle interviendra la vaccination attendue ne sera pas la panacée espérée. Il va falloir vivre avec le virus, annonce l’OMS, une phrase dont la portée n’est pas encore pleinement mesurée.

Continuer la lecture de Des bricoleurs pas à la hauteur

La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit

Résignés, 800 réfugiés auraient accepté de rentrer dans leur nouveau camp en construction, selon le ministère grec des migrations. Tous les autres s’y refusent obstinément, épuisés et affamés. Ils dorment à la dure sur les bords de route, dans les champs et dans des bâtiments abandonnés. Pas de quoi crier victoire.

Continuer la lecture de La révolte des bagnards de Lesbos se poursuit

Mauvaises et sinistres comédies du pouvoir

En fait des « décisions difficiles » qui étaient annoncées par le Conseil scientifique, le Premier ministre français s’en est tenu à la facilité en appelant au « sens de la responsabilité » de tous, atténuant par la même celle du gouvernement. Pas question, pour l’évacuer, de « se laisser enfermer dans la logique du confinement généralisé ». La liste des départements sur liste rouge va donc symboliquement augmenter, afin de ne pas prendre de dispositions nationales tout en laissant dans le flou les mesures locales dont les préfets auront la responsabilité.

Continuer la lecture de Mauvaises et sinistres comédies du pouvoir

L’abécédaire d’une relance rebelle

Ils n’ont pas fini d’égrener les lettres de l’alphabet. Le « K » a désormais la faveur des analystes pour imager le processus de relance en cours. Une constatation s’impose : elle est inégale, certains secteurs économiques sont sinistrés, d’autres caracolent. D’un côté l’aéronautique, l’industrie automobile, la restauration et l’hébergement, l’évènementiel, de l’autre les nouvelles activités de l’économie numérique.

Continuer la lecture de L’abécédaire d’une relance rebelle

Lorsque l’impuissance fait loi

Les mauvaises plaisanteries doivent cesser ! Le rebond de la pandémie implique des « décisions difficiles » dont la solution ne court pas les rues, annoncent les autorités scientifiques françaises qui avertissent que l’on va « droit dans le mur ». Mais en quoi vont-elles consister pour ne pas faire obstacle à la reprise du travail ? Selon le FMI, la crise économique mondiale « est loin d’être terminée, une reprise complète nécessitant « une solution médicale permanente », en d’autres termes une vaccination à grande échelle.

Continuer la lecture de Lorsque l’impuissance fait loi

Le sable qui file entre les doigts

Comment accroitre la consommation tout en pratiquant une politique de l’offre favorable aux entreprises sans par exemple baisser la TVA comme en Allemagne ? Le gouvernement français n’a pas fini de loucher sur l’épargne des particuliers afin qu’elle y contribue. Mais comment obtenir que ceux-ci piochent dedans ?

Continuer la lecture de Le sable qui file entre les doigts

Sauvetage en vue des investisseurs dans les obligations pourries

Que faut-il relever pour rendre compte de l’état du monde ? La pandémie qui échappe à tout contrôle, en Inde, au Brésil et aux États-Unis, et de son rebond presque partout ailleurs ? Le tournant que représente la nouvelle donne économique et financière fait de récession et de menace déflationniste avancée ? La maîtrise improbable des émissions des gaz à effet de serre alors que le temps est compté ? Il ne manque pas de sujets annonçant une prochaine catastrophe. Mais comment s’y résoudre ?

Continuer la lecture de Sauvetage en vue des investisseurs dans les obligations pourries

Keynes à toutes les sauces gâtées

Jean Castex se prévaut d’un étrange « keynésianisme de l’offre » dont on ne sait trop où il va le chercher. Tandis que la tentation est grande de voir dans l’évolution de la politique financière allemande un tournant  « conceptuel ». Les dirigeants seraient-ils devenus des keynésiens comme l’affirme la correspondante du Monde à Berlin, Cécile Boutelet ? Ou bien plus simplement, le même pragmatisme que celui qui anima les dirigeants américains lors du précédent accès de crise aigüe, il y a une dizaine d’années, n’en est-il pas plutôt à son origine ?

Continuer la lecture de Keynes à toutes les sauces gâtées