La stratégie des bouts de ficelle

Comment financer les mesures sanitaires destinées à faire face dans l’urgence et les conséquences économiques de la pandémie ? Les annonces se multiplient afin de sauver la face, mais sont-elles vraiment à la hauteur des besoins en raison de l’ampleur de la dépression dans laquelle nous entrons et de ses effets sur l’emploi ?

Continuer la lecture de La stratégie des bouts de ficelle

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Après cette crise, le monde sera différent, plus solidaire, plus durable

Che Guevara ? Le Dalaï-lama ? Le Mahatma Gandhi ? OSS 117 ?

Non, c’est du Larry Fink dans le texte, le PDG de BlackRock.

Et déjà le gouvernement est en marche vers ce nouvel horizon radieux. À l’image de Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, qui en appelle aux dons pour sauver nos entreprises.

Sous vos applaudissements !

 

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Financer le « quoi qu’il en coûte », un grand flou

Les temps changent, les discours aussi. « Il n’y a pas d’argent magique » avait répondu Emmanuel Macron à une infirmière l’apostrophant. Entré en guerre, il a changé son fusil d’épaule pour marteler « quoi qu’il en coûte ». Mais il n’a pas précisé qui allait payer l’addition et par quel moyen.

Continuer la lecture de Financer le « quoi qu’il en coûte », un grand flou

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un tout petit peu quand il faudrait beaucoup plus et mieux

Le monde ne tourne plus comme avant faute à une pandémie hors de toute proportion. Ses pics qui avaient été prématurément annoncés se révèlent être des mirages dangereux, et les précautions prises toujours plus insuffisantes. Que penser notamment d’une situation où, faute de prise en charge hospitalière des cas peu symptomatiques de l’infection, leur vie doit être partagée par leurs proches, sans parler du cas des infections asymptotiques non dépistées faute de campagnes de tests ?

Continuer la lecture de Un tout petit peu quand il faudrait beaucoup plus et mieux

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Drôle de terrible époque

Heureusement, des valeurs sacrées sont sauvegardées dans ce monde ou tout fout le camp ! S’exprimant lors d’une conférence de presse, un haut fonctionnaire de Bercy a exprimé un véritable cri du cœur quand il a justifié le versement de dividendes aux actionnaires par les entreprises qui « doivent payer leurs fournisseurs. Et les actionnaires sont des fournisseurs de capitaux ». Une analogie singulière qui souligne combien il est coulé dans le moule.

Continuer la lecture de Drôle de terrible époque

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Entre protection sanitaire et de l’économie, un arbitrage effectué dans la confusion

De la récession à la dépression, il n’y a qu’un pas et il va être franchi, c’est désormais largement admis. Mais le constat ne s’arrête pas là, vu le chômage grandissant qui va s’en suivre. La consommation appelée à faiblir, la dépression s’approfondira. Pour toute réaction, un G20 virtuel convoqué aujourd’hui pour frapper les esprits annonce 5.000 milliards de dollars de mesures. C’est l’addition des plans existants et le chiffrage de mesures de toutes natures, dont des garanties de prêts. Aucune nouvelle mesure n’a été prise, cela porte un nom, l’esbroufe !

Continuer la lecture de Entre protection sanitaire et de l’économie, un arbitrage effectué dans la confusion

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Défense et illustration des corona-obligations

Mario Centeno, le président de l’Eurogroupe, a manifesté son « impatience » suite à l’échec de la réunion d’hier des ministres des Finances de la zone euro. Le blocage a été total et rien n’a pu être décidé, dans l’attente de la téléconférence de demain des patrons. On croise les doigts !

Continuer la lecture de Défense et illustration des corona-obligations

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les dirigeants européens toujours désunis

La Commission s’est résolue à suspendre les règles du pacte de stabilité qui n’étaient déjà plus respectées. Mais les vieilles divisions européennes, bien ancrées, ne sont pas estompées. Elles continuent de s’exprimer aussi bien au sein du conseil des gouverneurs de la BCE que lors des sommets de chefs d’État et de gouvernement. Les barrières vont elles tenir ou céder ?

Continuer la lecture de Les dirigeants européens toujours désunis

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le coronavirus contamine l’économie aussi

Plus la pandémie durera, plus l’économie faiblira. Comment demander en même temps de s’isoler pour se protéger et d’emprunter les transports publics pour aller travailler ? Lorsque Bruno Le Maire, le ministre français des Finances, martèle que « sécurité sanitaire et économique doivent aller de pair », il pratique un numéro d’équilibriste. Les injections de liquidités, reports de taxes, garanties de prêts, nationalisations… tout l’arsenal possible des aides aux entreprises et à l’économie n’enrayeront pas ce processus.

Continuer la lecture de Le coronavirus contamine l’économie aussi

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comme de la démission dans l’air

Faute de vaccin, il n’y a qu’une seule manière d’arrêter la pandémie en cours, c’est d’attendre qu’elle soit stoppée une fois l’infection suffisamment propagée. Les demi-mesures actuelles sont inopérantes et les autorités Britanniques, qui n’en prennent aucune, ne sont pas de ce terrible point de vue illogiques.

Continuer la lecture de Comme de la démission dans l’air

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail