Ils ont arrêté le progrès

Les épargnants français « fuient vers la sécurité », lit-on dans la presse qui suggère une sainte frousse. Les chiffres sont là, d’après Les Échos : l’épargne dite sécurisée a atteint 3.300 milliards d’euros, et son montant progresse très rapidement, de 530 milliards d’euros en quatre ans.

Continuer la lecture de Ils ont arrêté le progrès

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Petits comptes en pointillés de la transition écologique

Les financiers, qui ne perdent pas le Nord, n’ont plus que le « Green Business »  à la bouche, nous rendant à juste titre suspicieux sur leurs intentions pour en avoir tant vu. Les anglophones parlent à ce sujet de « greenwashing », c’est à dire de mascarade écologique. Vont-ils vraiment nous tirer une grosse épine du pied ou bien profiter d’un label sollicité sans discernement ? Ce nouvel épisode de la finance ressemble un peu trop à une tentative d’en redorer le blason.

Continuer la lecture de Petits comptes en pointillés de la transition écologique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banques centrales et le châtiment de Sisyphe

L’ONU s’interroge sur la « qualité de la croissance » et sur ses impacts sociaux et environnementaux, dépassant ainsi l’opposition entre croissance et décroissance, avant de dresser un tableau sans complaisance de la situation économique et sociale mondiale.

Continuer la lecture de Les banques centrales et le châtiment de Sisyphe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mondialisation, tout le monde descend

L’exportation n’est plus la recette miracle dont l’Allemagne était la référence obligée. La guerre commerciale engagée par Donald Trump a donné un coup d’arrêt au développement des échanges commerciaux mondiaux, une page est tournée, mais les esprits conformistes se refusent à l’admettre, étonnant, non ?

Continuer la lecture de Mondialisation, tout le monde descend

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le serpent se mord le bout de la queue

Soucieuse de ne pas se froisser les ailes, Christine Lagarde se réfugie derrière une formule pour initiés en réclamant une « policy mix ». Par-là, les économistes entendent la combinaison coordonnée de la politique monétaire et budgétaire, supposant l’adoption d’un plan de relance. La même sempiternelle question est à nouveau posée, le déblocage du resserrement budgétaire qui le permettra est-il dans les tuyaux  ?

Continuer la lecture de Le serpent se mord le bout de la queue

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour ne pas être en retard d’un métro

Le mastodonte américain BlackRock a dernièrement défrayé la chronique à propos des retraites, mais le fonds d’investissement Vanguard, moins connu pour ne pas dispenser ouvertement des conseils intéressés aux gouvernements étrangers, et dont l’activité internationale n’est pas aussi soutenue, pourrait bientôt le supplanter.

Continuer la lecture de Pour ne pas être en retard d’un métro

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Entre gens de bonne compagnie, on s’arrange toujours

L’échéance de l’application de nouvelles réglementations se rapprochant dangereusement à leur goût, les banques et autres gestionnaires d’actifs européens se rebiffent. En France, ils ont trouvé l’appui de députés menés par Eric Woerth, un ancien ministre du Budget, qui réclament la clémence à propos du renforcement des fonds propres des banques qui les attend. Mais un autre sujet d’inquiétude est apparu avec la prochaine arrivée en septembre de nouvelles règles régissant les transactions de titres.

Continuer la lecture de Entre gens de bonne compagnie, on s’arrange toujours

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Entre les deux, leurs cœurs balancent

Profiter des taux bas actuels pour investir à crédit ? n’y pensez pas ! Les farouches opposants à cette politique évoquent le moment où les taux vont immanquablement augmenter et étrangler les finances publiques lors du refinancement de la dette.

Continuer la lecture de Entre les deux, leurs cœurs balancent

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les envies rentrées du monde bancaire

Manger ou être mangées, tel est le dilemme devant lequel, à les entendre, les grandes banques européennes seraient placées. Certes, elles ne font pas le poids devant les mastodontes américains qui font la loi sur les marchés, ni en terme de capitalisation boursière, ni de retour sur capitaux propres (ROE). Mais la concentration qu’elles voient comme recours en ces temps de vache maigre question rendement rencontre de gros obstacles. Question vocabulaire, elles préfèrent d’ailleurs parler de « consolidation » pour ne pas rebuter.

Continuer la lecture de Les envies rentrées du monde bancaire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La poutre dans l’œil du système financier

Si une récession devait intervenir, 40% de la dette des entreprises situées dans les huit premières puissances économiques mondiales deviendrait insolvable a prévenu le FMI. En pure perte. Durant la décennie écoulée, les émissions obligataires des entreprises se sont chaque année accrues de 1.000 milliards de dollars, selon l’organisation professionnelle SIFMA (Securities Industry and Financial Markets Association). Les plus grandes entreprises américaines, inscrites à l’indice S&P 500, y ont contribué pour 70%.

Continuer la lecture de La poutre dans l’œil du système financier

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail