Les taux négatifs ennemis banquiers numéro 1

Les banquiers ne désespèrent pas d’obtenir de la BCE qu’elle aligne son taux sur celui de la Fed en le remontant. À Davos, dans des lieux sans contradicteurs de poids, ils ont déployé toute leur argumentation en instruisant à charge le dossier des taux négatifs. Finiront-ils par convaincre le monde politique de la justesse de leur cause, leur objectif ?

Continuer la lecture de Les taux négatifs ennemis banquiers numéro 1

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La transition climatique, de la parole à l’acte

Il n’est plus question que de transition climatique, qui pourrait s’en plaindre ? La mobilisation semble générale, mais il va falloir passer de la parole à l’acte et même les observateurs les plus bienveillants s’interrogent.

L’hebdomadaire bien-pensant The Economist prend avec des pincettes les déclarations forcées du patron de BlackRock, Larry Fink, qui prétend « que nous sommes au bord d’une refonte fondamentale de la finance ». Le journal illustre ce que représentera son désinvestissement des actions et obligations des sociétés générant plus de 25% de leurs revenus à partir de la production de charbon : 0,1% du montant de ses actifs, autant dire qu’il sera très cosmétique.

Continuer la lecture de La transition climatique, de la parole à l’acte

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Petits comptes en pointillés de la transition écologique

Les financiers, qui ne perdent pas le Nord, n’ont plus que le « Green Business »  à la bouche, nous rendant à juste titre suspicieux sur leurs intentions pour en avoir tant vu. Les anglophones parlent à ce sujet de « greenwashing », c’est à dire de mascarade écologique. Vont-ils vraiment nous tirer une grosse épine du pied ou bien profiter d’un label sollicité sans discernement ? Ce nouvel épisode de la finance ressemble un peu trop à une tentative d’en redorer le blason.

Continuer la lecture de Petits comptes en pointillés de la transition écologique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Déclinaison : L’eau, cet or du vivant, par Hervey

 

L’eau est indispensable au vivant, hommes et animaux s’y pressent, le végétal y grandit. 

Mon très modeste village de résidence, aux multiples sources, n’est ni l’Alhambra ni Samarcande mais dispose de cette particularité : offrir en abondance cette denrée indispensable à la vie. 

Continuer la lecture de Déclinaison : L’eau, cet or du vivant, par Hervey

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les banques centrales et le châtiment de Sisyphe

L’ONU s’interroge sur la « qualité de la croissance » et sur ses impacts sociaux et environnementaux, dépassant ainsi l’opposition entre croissance et décroissance, avant de dresser un tableau sans complaisance de la situation économique et sociale mondiale.

Continuer la lecture de Les banques centrales et le châtiment de Sisyphe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Mondialisation, tout le monde descend

L’exportation n’est plus la recette miracle dont l’Allemagne était la référence obligée. La guerre commerciale engagée par Donald Trump a donné un coup d’arrêt au développement des échanges commerciaux mondiaux, une page est tournée, mais les esprits conformistes se refusent à l’admettre, étonnant, non ?

Continuer la lecture de Mondialisation, tout le monde descend

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le serpent se mord le bout de la queue

Soucieuse de ne pas se froisser les ailes, Christine Lagarde se réfugie derrière une formule pour initiés en réclamant une « policy mix ». Par-là, les économistes entendent la combinaison coordonnée de la politique monétaire et budgétaire, supposant l’adoption d’un plan de relance. La même sempiternelle question est à nouveau posée, le déblocage du resserrement budgétaire qui le permettra est-il dans les tuyaux  ?

Continuer la lecture de Le serpent se mord le bout de la queue

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La hausse de la température n’est pas seule insoutenable

Le montant impressionnant de la dette des entreprises revient sur le tapis. Finies, les lamentations sur la dette publique, il y a mieux à se mettre sous la dent ! La Banque mondiale fait état à son sujet de la « vague d’accumulation de dette la plus importante, la plus rapide et la plus large à ce jour », dans la foulée de la crise financière. Leurs émissions ont en effet atteint 2.500 milliards l’année passée, un record. Et la Federal Reserve of New York, le bras armé de la Fed, a renouvelé sa préoccupation en raison des conséquences qui pourraient en résulter si les conditions économiques se détérioraient.

Continuer la lecture de La hausse de la température n’est pas seule insoutenable

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Pour ne pas être en retard d’un métro

Le mastodonte américain BlackRock a dernièrement défrayé la chronique à propos des retraites, mais le fonds d’investissement Vanguard, moins connu pour ne pas dispenser ouvertement des conseils intéressés aux gouvernements étrangers, et dont l’activité internationale n’est pas aussi soutenue, pourrait bientôt le supplanter.

Continuer la lecture de Pour ne pas être en retard d’un métro

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Traçabilité des uns, opacité des autres

Les lumières du Consumer electronic show (CES) de Las Vegas sont éteintes, mais les yeux de ses 170.000 participants déclarés continuent de briller. Tout est dans la démesure à la grande foire des produits électroniques, y compris l’espoir de faire fortune des nouveaux arrivants. Sans attendre, Amazon a annoncé que son assistant intelligent Alexa était désormais intégré à 200 millions d’appareils, Google que le sien était utilisé par 500 millions de personnes chaque mois. Rares sont les objets qui ne sont pas connectés ou sont annoncés l’être prochainement, même la pomme de douche n’y échappe pas.

Continuer la lecture de Traçabilité des uns, opacité des autres

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail