Des noms de responsables, des noms

105 adultes et 2 enfants attendent toujours à bord de l’Open Arms de débarquer, de nouvelles assurances du gouvernement espagnol qu’ils seraient répartis ayant été données en pure perte à Matteo Salvini. Le port de Lampedusa reste fermé au navire ancré au large.

Continuer la lecture de Des noms de responsables, des noms

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le « fétichisme vaudou » allemand

Les propos alarmistes fusent de partout à propos de l’économie allemande. Selon des données qui l’accréditent, elle serait au bord de la récession et son modèle obsolète à bout de souffle. Et il serait vain de se cacher derrière des boîtes d’allumettes en ne voulant voir dans ces statistiques officielles inquiétantes qui s’accumulent que la conséquence de la guerre commerciale américano-chinoise opposant les deux premiers clients de sa production automobile, son fleuron industriel.

Continuer la lecture de Le « fétichisme vaudou » allemand

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une désinvolture largement partagée

De qui faut-il s’horrifier, de la désinvolture cynique de Matteo Salvini ou de la paralysie des autorités européennes qui s’y apparente ? À nouveau, celles-ci se retrouvent confrontées à une situation devenue répétitive : l’Ocean Viking et l’Open Arms ont à leur bord plus de 500 réfugiés sauvés en mer d’une mort certaine et ne sont pas autorisés à les débarquer dans un port sûr, comme l’exigent les conventions internationales, faute d’un accord préalable de répartition de leur prise en charge.

Continuer la lecture de Une désinvolture largement partagée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Comme si de rien n’était

La crise politique continue sa traversée de l’Europe, atteignant plus particulièrement l’Italie, l’Espagne et l’Allemagne. Dans les trois cas, une coalition est en cause : l’italienne et l’allemande vacillent et l’espagnole ne parvient pas à voir le jour.

Continuer la lecture de Comme si de rien n’était

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’ère des petits accommodements

Les dirigeants européens vont-ils être à la hauteur de l’enjeu représenté par la nomination aux « top jobs », comme on les appelle à Bruxelles ? Le Conseil européen est notamment en charge des successions aux présidences de la Commission et de la BCE, mais peut-on n’y voir, pour comprendre la bataille à leur sujet qui a commencé, que l’expression d’un simple jeu d’influence destiné à avoir demain l’oreille des vainqueurs ?

Continuer la lecture de L’ère des petits accommodements

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Sous la férule allemande

La détermination des autorités allemandes à imposer le respect de leur politique a trouvé le renfort efficace d’une nouvelle « Ligue hanséatique » menée avec intransigeance par les Pays-Bas. Face à ce blocage, tous ceux qui sont à la recherche de marges de manœuvre s’y cassent les dents. L’Union européenne reste sous férule allemande.

Continuer la lecture de Sous la férule allemande

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le démantèlement européen à la petite semaine

Les élections européennes qui se rapprochent sont pour les Français une sorte de répétition générale des présidentielles et de l’affrontement entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. On aurait espéré un autre enjeu.

Continuer la lecture de Le démantèlement européen à la petite semaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le temps des bricolages en Europe

D’où va venir la prochaine grosse surprise en Europe ? Il est encore un peu tôt pour que la coalition allemande éclate, et peut-être parviendra-t-elle même à boucler son mandat. La situation en Italie reste toujours incertaine, la Ligue pouvant à tout moment provoquer de nouvelles élections, les gagner, et changer son fusil d’épaule en s’appuyant sur celle de Silvio Berlusconi en évinçant le Mouvement des 5 étoiles.

Continuer la lecture de Le temps des bricolages en Europe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Des élections européennes pour ne rien faire

Non mais ! Qui est-ce qui commande ? Les statistiques d’Eurostat laissent peu de doute à ce sujet lorsqu’elles rendent public les chiffres de l’endettement au sein de la zone euro.

Continuer la lecture de Des élections européennes pour ne rien faire

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La crise chronique de l’Union européenne ne se dément pas

Qui parle de crise en Europe ? Érigé en juge de paix, le marché obligataire ne la voit pas et dément les esprits chagrins. Les indicateurs économiques sont peu encourageants, les chiffres du chômage des jeunes dans le sud de l’Europe sont catastrophiques, mais les investisseurs ne s’en émeuvent pas.

Continuer la lecture de La crise chronique de l’Union européenne ne se dément pas

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail