Mes jours avec et mes jours sans

Nous sommes arrivés à un grand tournant et cela commence à sérieusement se ressentir. Les effets annoncés du dérèglement climatique et la nouvelle donne économique qui se confirment ne sont plus vécus avec les mêmes déni et insouciance dans les hautes sphères. Et, dans le microcosme des économistes, il est de plus en plus reconnu que la machine ne tourne plus comme avant, à revers des certitudes d’hier. Mais rien ne change de substantiel pour autant.

Continuer la lecture de Mes jours avec et mes jours sans

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Christine Lagarde au pied du mur

Lors de son audition devant le parlement européen, Christine Lagarde a exposé son intention d’entreprendre un examen de la stratégie de la BCE une fois pris ses rennes. Faisant valoir les enjeux que représentent les taux négatifs et le faible niveau de l’inflation. Mais jusqu’où un tel examen peut-il la mener ?

Continuer la lecture de Christine Lagarde au pied du mur

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Assurer le capital financier en capital social naturel

Par Pierre Sarton du Jonchay

Pascal Canfin a d’excellentes intuitions mais qu’il faut alors traduire en normes et pratiques financières effectives et contrôlables par la Loi des États souverains. Ainsi le calcul des fonds propres bancaires nécessaires à la couverture de tous les risques portés dans les bilans bancaires, ne doit pas être régi par des modèles et procédures internes aux banques mais par des compagnies d’assurance indépendantes des banques dont le capital soit la propriété des États représentants les citoyens travailleurs, investisseurs, épargnants, entrepreneurs et consommateurs qui protègent et préservent effectivement les milieux naturels par leurs modes de vie et d’action.

Continuer la lecture de Assurer le capital financier en capital social naturel

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Beyrouth, Santiago, Alger

Les dysfonctionnements persistants du système financier signent l’avènement d’une nouvelle période du capitalisme faite de nombreuses incertitudes. On en voit le début, on n’en perçoit pas la suite. En attendant, les manifestations se multiplient avec la fin de la mondialisation triomphante et la tardive reconnaissance de l’accroissement des inégalités.

Continuer la lecture de Beyrouth, Santiago, Alger

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La grande affaire du réchauffement climatique

La cause est entendue, afin de redorer son blason la finance est devenue « responsable » en prétendant jouer un rôle dans la lutte dans la grande affaire du réchauffement climatique.

Continuer la lecture de La grande affaire du réchauffement climatique

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le climat, nouvelle mission des banques centrales

Dans la série qui s’étoffe de jour en jour « que peuvent encore les banques centrales ? », le FMI apporte sa contribution. On la doit à Kristalina Georgevia, sa nouvelle présidente, à l’occasion de la réunion annuelle du Fonds.

Continuer la lecture de Le climat, nouvelle mission des banques centrales

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Un nouveau monde pas comme il le faudrait

Une fois de plus, les commentateurs financiers restent suspendus aux décisions des banques centrales. C’est particulièrement le cas en Europe, où la BCE prépare un nouveau train de mesures dans un contexte récessif prononcé.

Continuer la lecture de Un nouveau monde pas comme il le faudrait

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Derrière les nouvelles idées reçues

L’idée que les taux obligataires bas sont durables s’est installée sans plus de réflexion, comme bien d’autres nouveautés. Bizarrement, elle coexiste avec la vieille frayeur de l’hyperinflation, ne voulant pas voir que l’inflation n’a pas disparue mais qu’elle s’est déportée sur le prix des actifs financiers.

Continuer la lecture de Derrière les nouvelles idées reçues

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le Brésil avenir de la France

Quand je suis revenu du Brésil, où je vivais à São Paulo, il y a maintenant largement plus de dix ans, j’ai été beaucoup questionné sur ce que j’y avais vécu et ce que j’avais observé, et il m’a fallu trouver les moyens de transmettre au mieux ce que j’en avais retiré.

Continuer la lecture de Le Brésil avenir de la France

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Il n’y a pas de quoi rêver

Comment ne pas en convenir, nous vivons une époque singulière ayant perdu beaucoup de nos repères ! Douze ans sont passés depuis le déclenchement de la crise, mais ses effets profonds se font toujours sentir, quand bien même elle ne tient plus le haut de l’affiche. De financière à l’origine, elle est devenue économique, sociale et politique. Elle a désormais acquis une dimension psychologique qui rejaillit sur les autres domaines.

Continuer la lecture de Il n’y a pas de quoi rêver

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail