L’Algérie sans issue

Les manifestations massives du mardi et du vendredi, après avoir passé sans encombres le cap de l’été, continuent d’illustrer une mobilisation populaire qui ne se dément pas, à Alger et dans tout le pays. Hier mardi a eu lieu la 29ème manifestation des étudiants et vendredi dernier la 28ème plénière. La détermination et la persévérance des manifestants n’est plus à démontrer, de même que l’obstination des chefs militaires au pouvoir. C’est l’impasse.

Continuer la lecture de L’Algérie sans issue

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Contrôle social à l’américaine

Les révélations se succèdent et les bonnes pratiques présumées en prennent un sacré coup. Tout leur semble permis à condition de ne pas se faire prendre, et disposer d’une gigantesque base de données d’adhérents ou de clients est décidément trop tentant. Au palmarès des déviants, Facebook tient la corde mais n’est pas la seule des GAFAM à utiliser en catimini nos données tout en jurant de sa vertu.

Continuer la lecture de Contrôle social à l’américaine

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le monde s’emmure

Trois jours après le débarquement des réfugiés transportés par l’Open Arms sur injonction d’un procureur italien, l’Ocean Viking, sans pouvoir lui-même pénétrer dans les eaux territoriales maltaises et se ravitailler, a transbordé en mer sur des garde-côtes ses 356 rescapés qui ont été ensuite débarqués à Malte et seront répartis entre six pays volontaires (Allemagne, France, Irlande, Luxembourg, Portugal et Roumanie).

Continuer la lecture de Le monde s’emmure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Le Mussolini au petit pied vient d’en rajouter à l’ignominie dont il fait son ordinaire. Un accord de répartition par six pays des réfugiés à bord de l’Open Arms étant intervenu, il n’a autorisé, à contrecœur a-t-il précisé, que le débarquement de 27 mineurs non accompagnés.

Continuer la lecture de Ces valeurs qui sombrent irrémédiablement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Coup d’arrêt à Alger

Le chef d’état-major de l’armée a apporté une fin de non-recevoir à la concrétisation des mesures préalables formulées par le panel de discussion. C’est non sur toute la ligne et augure fort mal de la suite. Qu’en sera-t-il demain de la promesse qu’il travaille en toute indépendance et comment peut-il être espéré que le hirak (mouvement) se reconnaisse dans ses travaux et conclusions ?

Il faudrait pour cela que les mesures d’apaisement soutenues par Abdelkader Bensalah, qui était jusqu’au 9 juillet président par intérim, connaissent au moins un commencement d’exécution. Cela prend le chemin contraire et met en évidence des lignes de conduite différentes au sein du système. L’avantage est cependant à Gaïd Salah, le chef d’état-major, du fait de sa main mise sur la hiérarchie de l’armée.

Elle exprime par sa voie son incapacité à évoluer, figée dans la défense inconditionnelle de ses privilèges et de son pouvoir. Quel sens a dans ces conditions un dialogue sous sa haute surveillance ?

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La fragilité du dialogue engagé en Algérie

À quel jeu joue Abdelkader Bensalah, qui a perdu son mandat de président par intérim de l’Algérie le 9 juillet dernier ? Il est passé à l’acte après avoir lancé, juste avant cette échéance, l’idée d’un dialogue écartant les représentants de l’État et de l’armée. L’intention est de mettre au point dans ce cadre les modalités de la future élection présidentielle, cet objectif que les représentants du système cherchent à tout prix à concrétiser, sans y parvenir, afin de couper court à d’autres intentions comme la réunion d’une assemblée constituante.

Continuer la lecture de La fragilité du dialogue engagé en Algérie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La démission des élites

Pour dissimuler l’échec de la réunion de lundi dernier destinée à décider d’un dispositif permanent de répartition des réfugiés – à titre provisoire, comprenne qui pourra – Emmanuel Macron a mis en avant l’accord de participation de quatorze gouvernements qui aurait été enregistré à l’occasion.

Continuer la lecture de La démission des élites

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Ne nous voilons pas la face !

En Chine, la reconnaissance faciale a dépassé le stade de l’expérimentation ; elle est désormais déployée dans des circonstances de la vie quotidienne de plus en plus nombreuses et dans de nombreuses villes. Avec comme vocation affirmée de devenir progressivement omniprésente dans les zones urbaines, représentant la forme la plus accomplie d’un outil de haute technologie destiné, sous le prétexte anodin de sa facilité d’usage, à l’exercice d’un contrôle social au plus près de la population.

Continuer la lecture de Ne nous voilons pas la face !

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’armée algérienne en question

L’issue « constitutionnelle » dont se réclamait l’armée depuis la crise ouverte par la candidature avortée d’Abdelaziz Bouteflika a encore perdu du peu de sa substance avec la fin du mandat de 90 jours de la présidence intérimaire. Depuis le 9 juillet, Abdelkader Bensalah est néanmoins resté en fonction en dépit du vide constitutionnel sur lequel il repose, comme si de rien n’était, montrant que cette voie n’est qu’un habillage.

Continuer la lecture de L’armée algérienne en question

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’armée algérienne souple comme un verre de lampe

Pour la vingt-et-unième fois consécutive, vendredi dernier, les foules algériennes sont descendues dans la rue à Alger et dans les grandes villes du pays. « Notre mouvement de protestation continuera ! » proclamaient certaines banderoles, d’autres continuant de marteler « nous voulons la démocratie et la liberté ! ». 

Continuer la lecture de L’armée algérienne souple comme un verre de lampe

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail