Hypocrites quand ils ne sont pas ignorants

Ne serait-il pas temps que les dirigeants politiques européens apprennent comment fonctionne le système économique qu’ils croient défendre ? Rivés à leurs pauvres préceptes, ils multiplient les obstacles à sa rédemption alors qu’ils feraient mieux de regarder ce qui se passe outre-Atlantique.

Continuer la lecture de Hypocrites quand ils ne sont pas ignorants

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La stratégie de la fuite en avant par défaut

On n’ose plus relever leurs fuites en avant tant elles sont coutumières. En garantissant les prêts d’urgence aux entreprises (PGE), le gouvernement français n’a pas renouvelé le genre. Les demandes ont déjà largement dépassé 100 milliards d’euros et le robinet n’est pas fermé.

Continuer la lecture de La stratégie de la fuite en avant par défaut

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une mariée pas si belle que cela

Un compromis franco-allemand a été trouvé et un tabou est tombé côté allemand. Selon le plan qui va être proposé aux 27 membres de l’Union, la Commission serait autorisée à emprunter 500 milliards d’euros et de les répartir sous forme de subventions non remboursables. Mais, pour connaître le fin mot de l’histoire, il faut attendre l’autre compromis qui va devoir être passé avec les autorités autrichienne, suédoise, danoise et hollandaise.

Continuer la lecture de Une mariée pas si belle que cela

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Les dangers de l’impéritie gouvernementale de départ ne sont pas épuisés

 

Les autorités politiques sont prises en tenailles entre deux choix tout aussi stratégiques : la protection de la population ou la relance ciblée de l’économie devant les conséquences de la chute d’activité. Elles ne parviennent pas à se faire une religion, mais plus le temps passe, plus le risque d’accorder la priorité au second choix s’accroit, car il sera de plus en plus difficile de s’en tenir plus tard à des simulacres de changement.

Continuer la lecture de Les dangers de l’impéritie gouvernementale de départ ne sont pas épuisés

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Financer le « quoi qu’il en coûte », un grand flou

Les temps changent, les discours aussi. « Il n’y a pas d’argent magique » avait répondu Emmanuel Macron à une infirmière l’apostrophant. Entré en guerre, il a changé son fusil d’épaule pour marteler « quoi qu’il en coûte ». Mais il n’a pas précisé qui allait payer l’addition et par quel moyen.

Continuer la lecture de Financer le « quoi qu’il en coûte », un grand flou

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’impuissance n’est pas un argument

La guerre bat son plein dans le nord de la Syrie et en Libye où des centaines de milliers de réfugiés sont pris au piège en plein milieu des affrontements. D’un côté les forces russes appuyant le régime syrien pratiquent la politique de la terre brûlée, de l’autre les deux clans se disputant le pouvoir continuent d’être approvisionnés en armes par leurs soutiens respectifs. Des deux côtés, les trêves ne sont pas respectées et rien n’indique que cela va cesser. Contenir vaille que vaille les réfugiés hors d’Europe aboutit à une catastrophe humanitaire à ses marges.

Continuer la lecture de L’impuissance n’est pas un argument

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Plus que jamais, bonne année quand même

L’année s’est terminée, la grande coalition CDU/CSU-SPD a survécu, et c’est d’Autriche qu’est venu le changement attendu en Allemagne, où les Verts vont accéder au pouvoir au côté du parti conservateur ÖVP pour y succéder à l’extrême-droite du FPÖ.

Continuer la lecture de Plus que jamais, bonne année quand même

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De la dette et de l’allocation du capital

Dans la série rien ne va plus comme avant, c’est au tour du marché obligataire européen d’apporter ses nouveautés déconcertantes et de démentir les prévisions.

Continuer la lecture de De la dette et de l’allocation du capital

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Cela se passe de commentaires

Quarante-neuf réfugiés sont toujours bloqués à bord des deux navires les ayant sauvés de la noyade. Malte leur a finalement donné l’autorisation de s’abriter de la forte mer près de ses côtes, mais pas de les débarquer. Dans des conditions sanitaires qui se détériorent vite, ils attendent depuis deux semaines pour les uns, trois semaines pour les autres.

Continuer la lecture de Cela se passe de commentaires

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Bénis soient ces réfugiés qui cristallisent les peurs

Le nombre des réfugiés parvenant après de nombreuses épreuves à trouver refuge en Europe a totalement chuté, atteignant un niveau inférieur à celui de 2015. Et pourtant, la question était encore à l’ordre du jour du dernier sommet européen informel de Salzbourg, à niveau égal avec les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’UE, signe de son importance.

Continuer la lecture de Bénis soient ces réfugiés qui cristallisent les peurs

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail