Plus le temps passe, moins ils se donnent raison

Les timides velléités d’évolution de la politique européenne se heurtent à l’intransigeance des partisans de son maintien, voire de son renforcement. On ne voit pas comment les divergences pourraient être résorbées, les riches, c’est bien connu, ne partagent pas.

Continuer la lecture de Plus le temps passe, moins ils se donnent raison

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le chant du cygne de la BCE

Il n’est pas toujours facile d’être à la hauteur de sa réputation, une réflexion que Mario Draghi et la BCE peuvent à juste titre partager. Et Christine Lagarde va bientôt prendre son tour.

Continuer la lecture de Le chant du cygne de la BCE

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De petits ajustements pour esquiver un grand changement

Un changement de cap étant hors de question, l’heure des petits ajustements de la politique européenne a sonné. Pas de quoi pavoiser.

Continuer la lecture de De petits ajustements pour esquiver un grand changement

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Chut la BCE réfléchit

Christine Lagarde vient de passer son audition au Parlement européen et l’on ne pouvait attendre de grandes révélations de cet exercice convenu. Elle a toutefois glissé que les banques centrales affrontaient « des questions stratégiques posées par la faible inflation et les taux bas », reprenant un thème déjà soulevé lorsqu’elle avait rappelé que le dernier examen stratégique de la BCE datait de 2003… Mais de quelles marges de manœuvre dispose-telle pour faire évoluer sa stratégie ? Ne sont-elles pas, en réalité, plus étendues qu’il est communément admis ?

Continuer la lecture de Chut la BCE réfléchit

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

De moins en moins rond

La pratique des taux obligataires négatifs s’est déjà installée, qui revient à faire payer les investisseurs qui prêtent de l’argent aux États et même à de grandes entreprises. Auparavant, les banques centrales avaient innové en distribuant avec prodigalité des liquidités quasi-gratuites. Mais voilà encore du nouveau !

Continuer la lecture de De moins en moins rond

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Allemagne joue solo

La BCE a beau annoncer pour septembre un nouveau train de mesures musclées, l’idée se répand que la politique monétaire est à son plafond et que la politique budgétaire doit prendre son relais.

Continuer la lecture de L’Allemagne joue solo

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le monde s’emmure

Trois jours après le débarquement des réfugiés transportés par l’Open Arms sur injonction d’un procureur italien, l’Ocean Viking, sans pouvoir lui-même pénétrer dans les eaux territoriales maltaises et se ravitailler, a transbordé en mer sur des garde-côtes ses 356 rescapés qui ont été ensuite débarqués à Malte et seront répartis entre six pays volontaires (Allemagne, France, Irlande, Luxembourg, Portugal et Roumanie).

Continuer la lecture de Le monde s’emmure

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Le « fétichisme vaudou » allemand

Les propos alarmistes fusent de partout à propos de l’économie allemande. Selon des données qui l’accréditent, elle serait au bord de la récession et son modèle obsolète à bout de souffle. Et il serait vain de se cacher derrière des boîtes d’allumettes en ne voulant voir dans ces statistiques officielles inquiétantes qui s’accumulent que la conséquence de la guerre commerciale américano-chinoise opposant les deux premiers clients de sa production automobile, son fleuron industriel.

Continuer la lecture de Le « fétichisme vaudou » allemand

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Une désinvolture largement partagée

De qui faut-il s’horrifier, de la désinvolture cynique de Matteo Salvini ou de la paralysie des autorités européennes qui s’y apparente ? À nouveau, celles-ci se retrouvent confrontées à une situation devenue répétitive : l’Ocean Viking et l’Open Arms ont à leur bord plus de 500 réfugiés sauvés en mer d’une mort certaine et ne sont pas autorisés à les débarquer dans un port sûr, comme l’exigent les conventions internationales, faute d’un accord préalable de répartition de leur prise en charge.

Continuer la lecture de Une désinvolture largement partagée

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’Europe, à tâtons

Quand l’Allemagne tousse, toute l’Europe s’enrhume ! Ce qui était valable hier pour Boulogne-Billancourt peut s’appliquer aujourd’hui à une échelle bien plus vaste. L’économie allemande flirte avec la récession et pourrait vite y plonger, entraînant la zone euro toute entière. Et il ne s’agit plus aujourd’hui des conséquences de la crise de l’automobile, mais d’une tendance plus générale qui menace d’être encore accentuée par les effets de la guerre commerciale entre les États-Unis et le Chine, ses deux principaux clients.

Continuer la lecture de L’Europe, à tâtons

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail