Une fragilité déstabilisante qui se renforce

Les canonnades et les bombardements meurtriers s’intensifient dans l’est de la Syrie où les forces de Damas et de la Russie s’affrontent à fleurets non mouchetés avec l’armée turque. Ne parvenant pas obtenir l’instauration d’une zone tampon destinée à accueillir le million de déplacés syriens qui y sont réfugiés afin qu’ils ne pénètrent pas en Turquie, Recep Tayyip Erdogan exerce une pression maximum sur les autorités européennes en menaçant d’ouvrir les portes vers l’Europe aux réfugiés. Il avait auparavant tenté, sans succès, que se tienne une rencontre quadripartite avec la Russie, la France et l’Allemagne.

Continuer la lecture de Une fragilité déstabilisante qui se renforce

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La part du rêve qu’il faut à tout prix préserver

L’actualité offre parfois l’occasion de rêver et, lorsque l’on s’y laisse aller, donne l’espoir de vivre de véritables tournants politiques aux États-Unis et en Allemagne, sans trop oser le dire de peur d’être à contrecourant.

Continuer la lecture de La part du rêve qu’il faut à tout prix préserver

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’industrie financière est un luxe que l’on ne peut pas se payer

Les bourses d’actions n’ont pas aimé les nouvelles de la propagation du coronavirus et la correction se poursuit, mais la réaction des marchés financiers ne s’arrête pas là, le secteur obligataire en ressent aussi les effets. Et c’est une bonne occasion de faire un tour d’horizon.

Continuer la lecture de L’industrie financière est un luxe que l’on ne peut pas se payer

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Décidément, le bonheur n’est pas pour nous

À choisir, mourrons-nous tous ensemble des effets du réchauffement climatique ou de la pandémie du coronavirus (qu’il faut bien appeler par son nom) ? L’annonce d’une nouvelle catastrophe ne surprend pas et les médias n’ont pas tardé à s’en emparer, propageant une angoisse qui ne demande qu’à être alimentée.

Continuer la lecture de Décidément, le bonheur n’est pas pour nous

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Rien ne va plus en Thuringe ni ailleurs

Après le SPD, c’est au tour de la CDU de connaître une crise. Elle a été ouverte suite à l’alliance électorale contractée avec l’AfD dans le Land de Thuringe, avant d’être précipitamment dénouée devant le tollé qu’elle a suscité. Puis elle a rebondi, les dirigeants locaux de la CDU locale ayant changé leur fusil d’épaule pour soutenir provisoirement un gouvernement régional minoritaire ayant à sa tête un membre de Die Linke. En résumé, tout sauf de nouvelles élections immédiates, dont ils ne peuvent rien attendre. Coup sur coup, la CDU a été secouée.

Continuer la lecture de Rien ne va plus en Thuringe ni ailleurs

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

La fête n’est pas finie en Algérie

« Nous sommes venus vous faire dégager ! » ont-ils repris pour la 52 ème fois. Les Algériennes et les Algériens sont massivement descendus dans la rue à l’occasion de l’anniversaire de leur soulèvement – un an déjà ! – démentant le président mal élu Abdelmadjid Tebboune qui prétendait que « les choses commencent à s’apaiser », confondant ses souhaits avec la réalité.

Continuer la lecture de La fête n’est pas finie en Algérie

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Dans la série les banques centrales dernier recours

Une insidieuse question se fait jour à propos de la dette américaine : va-t-elle trouver acquéreur aussi facilement que par le passé, alors que le déficit budgétaire annuel américain est de l’ordre de 1.000 milliards de dollars et que Donald Trump prépare de nouvelles baisses d’impôts comme cadeau électoral ?

Continuer la lecture de Dans la série les banques centrales dernier recours

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

L’impuissance n’est pas un argument

La guerre bat son plein dans le nord de la Syrie et en Libye où des centaines de milliers de réfugiés sont pris au piège en plein milieu des affrontements. D’un côté les forces russes appuyant le régime syrien pratiquent la politique de la terre brûlée, de l’autre les deux clans se disputant le pouvoir continuent d’être approvisionnés en armes par leurs soutiens respectifs. Des deux côtés, les trêves ne sont pas respectées et rien n’indique que cela va cesser. Contenir vaille que vaille les réfugiés hors d’Europe aboutit à une catastrophe humanitaire à ses marges.

Continuer la lecture de L’impuissance n’est pas un argument

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail

Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse

Une nouvelle génération d’agences de notation est née, soulevant autant d’interrogations que les précédentes qui continuent sans que rien les concernant n’ait changé. Les petites dernières sont dénommées « extra-financières » et distribuent aux entreprises le label ESG après évaluation des performances selon des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. C’est dans l’air du temps.

Continuer la lecture de Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse

Partagez
Recommandez par mail Recommandez par mail