À qui faire confiance, à Macron

Les interventions présidentielles pour rester dans le vent se succèdent, aujourd’hui dans le Journal du Dimanche en attendant mardi à la télévision. Macron veut mettre « fin à l’incertitude » et apporter « un cap » et de « la clarté », ce qui vaut reconnaissance que cela manquait. Mais ni l’un ni l’autre ne sont au rendez-vous. 

Continuer la lecture de À qui faire confiance, à Macron

Demain, de nouvelles pommes de discorde

La disponibilité d’un vaccin éprouvé va être à tout point de vue synonyme de délivrance, mais il faudra pour cela attendre que la vaccination soit massive. En attendant, il n’y a plus qu’à tenir dans des conditions de confinement imparfaites, soulagé de leur impact économique inférieur à celui de la vague précédente de la pandémie, sans trop savoir si une troisième succèdera au Printemps à la deuxième en cours.

Continuer la lecture de Demain, de nouvelles pommes de discorde

Victoire historique et bide piteux

Patatras, le grand pas en avant qu’a représenté le projet de plan de soutien communautaire rencontre un mur ! L’étape du Parlement européen a été franchie car elle était la plus facile, un compromis a été trouvé, mais l’opposition farouche à son adoption des gouvernements hongrois et polonais qui persistent et signent ne se dément pas. 

Continuer la lecture de Victoire historique et bide piteux

Les illusions de la fortune

Les moyens de se protéger des plus fortunées sont connus. Les résidences fermées ont connu leur heure de gloire et les plus riches ont même acheté une île. Leur cause est entendue, mais il y a du nouveau.

Continuer la lecture de Les illusions de la fortune

Le temps long et les idées courtes

Il va falloir « vivre avec le virus sur le temps long » reconnait enfin le Premier ministre français Jean Castex devant l’évidence. Il s’abrite désormais derrière la perspective d’une vaccination sans succomber à ses sirènes, les effets d’annonce relativisant les succès obtenus, une fois expliquées leurs limites pratiques (la conservation à -70 degrés) et les inconnues qui subsistent à leur égard.

Continuer la lecture de Le temps long et les idées courtes

Aux grands mots les mauvais remèdes

Cramponnés à des certitudes sans fondement, ils sont indécrottables ! La lecture dans la presse destinée au monde des affaires des analyses et des points de vue l’illustre jour après jour. Les modèles de prévision s’effondrent et il n’en est pas tenu compte alors qu’ils requièrent désormais une approche pluridisciplinaire et non plus réservée au pré carré des économistes. 

Continuer la lecture de Aux grands mots les mauvais remèdes

L’indignité faite loi

Les conditions de vie des réfugiés aux frontières ou à l’intérieur de l’Union européenne sont indignes et cela ne s’arrange pas. En Libye, dans les îles grecques et maintenant dans les Canaries, ils sont parqués dans des conditions sanitaires et d’hygiène désastreuses, exposés aux intempéries et au froid qui vient, ainsi qu’aux mauvais traitements à l’occasion. 

Continuer la lecture de L’indignité faite loi

La stratégie des yeux bandés s’effrite

Tout finit par arriver et petit à petit tout fout le camp ! Patrick Artus de Natixis tord le cou au dogme de l’indépendance des banques centrales et Paolo Gentiloni, membre de la Commission, déclare que « l’idée d’une reprise en V est une illusion à laquelle je n’ai jamais cru ». 

Continuer la lecture de La stratégie des yeux bandés s’effrite

Les conformistes n’abdiquent pas

Les conformistes ne veulent pas en démordre, défendant la perspective que tout va revenir comme avant et que la priorité doit être accordée à l’économie sur la pandémie. Mais la relance a largement disparu du vocabulaire, le colmatage des brèches a pris le dessus.

Continuer la lecture de Les conformistes n’abdiquent pas