Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Pendant la pandémie et malgré la paralysie de l’économie mondiale, n’oublions pas que le réchauffement climatique se poursuit. Et l’inertie du système atmosphérique est telle, que même si les 7,7 milliards d’homo-sapiens disparaissaient subitement, les températures continueraient à croitre durant les deux prochains siècles. Pour information, ce mois de mars 2020 se classe à la quatrième place des mois de mars les plus chauds depuis que les relevés météos existent.

Continuer la lecture de Il n’y a pas que les coronavirus dans la vie, par Robert Boulant

Après cette crise, le monde sera différent, plus solidaire, plus durable

Che Guevara ? Le Dalaï-lama ? Le Mahatma Gandhi ? OSS 117 ?

Non, c’est du Larry Fink dans le texte, le PDG de BlackRock.

Et déjà le gouvernement est en marche vers ce nouvel horizon radieux. À l’image de Gérald Darmanin, ministre de l’action et des comptes publics, qui en appelle aux dons pour sauver nos entreprises.

Sous vos applaudissements !

 

L’esbroufe, ce mauvais pli qui ne s’efface pas

Il était déjà difficile d’accorder à la présidente de la Commission européenne le bénéfice du doute à propos de son plan Vert, mais cela devient chose impossible. Oubliant déjà ses proclamations en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, le Parlement européen vient en effet de soutenir à une large majorité le financement de grands projets de fracturation hydraulique par la Banque européenne d’investissement (BEI).

Continuer la lecture de L’esbroufe, ce mauvais pli qui ne s’efface pas

Blague courte mais hilarante : démocratie représentative !

Dans le monde des bisounours (ou de la Matrice suivant vos références), le président de la République veille au respect de la Constitution qui donne au Premier ministre la direction du gouvernement, lui-même placé sous le contrôle de l’Assemblée nationale.

Dans la vraie vie, le président de la République veille au respect des volontés de l’oligarchie économico-financière, aidé de son secrétaire Premier ministre et des petites mains des autres ministères, aux fins d’enregistrement par l’Assemblée nationale des quatre voluptés de ladite oligarchie.

Continuer la lecture de Blague courte mais hilarante : démocratie représentative !

Gueule de bois à Tokyo pour samba à Beyrouth

Les japs y connaissaient pas Raoul ! Y pensaient qu’ c’était un cave qu’allait s’mettre à table à la première torgnole. Mais l’gars c’est un cador, une épée ! Il enquille les milliards en biffetons à son p’tit-déj comme mamie les biscottes, l’a des baraques sur tous les continents à faire passer l’Élysée pour l’étable du p’tit Jésus ! Alors la Justice, y t’l’a dispersé aux quat’coins d’l’archipel, façon puzzle ! Et l’gros c** d’Procureur l‘a appris qu’les PDG honnêtes c’est comme les poissons volants, ça constitue pas la majorité du genre. Le gonz, depuis Montauban qu’on l’a entendu pleurer !

Continuer la lecture de Gueule de bois à Tokyo pour samba à Beyrouth

Le Plus-de-jouir * façon Carlos Ghosn

Il n’aura échappé à personne que l’ex-Pdg, naguère tout-puissant, de l’alliance Renault-Nissan est désormais unanimement désigné à la vindicte populaire par la presse. Et il vrai que notre ex-champion des Grands-Patrons-Internationaux-du-Monde n’y a pas été avec le dos de la pelleteuse si on en juge par la longue liste de fraudes et de détournements d’argent dont la justice le soupçonne.

Continuer la lecture de Le Plus-de-jouir * façon Carlos Ghosn

Assurer le capital financier en capital social naturel

Par Pierre Sarton du Jonchay

Pascal Canfin a d’excellentes intuitions mais qu’il faut alors traduire en normes et pratiques financières effectives et contrôlables par la Loi des États souverains. Ainsi le calcul des fonds propres bancaires nécessaires à la couverture de tous les risques portés dans les bilans bancaires, ne doit pas être régi par des modèles et procédures internes aux banques mais par des compagnies d’assurance indépendantes des banques dont le capital soit la propriété des États représentants les citoyens travailleurs, investisseurs, épargnants, entrepreneurs et consommateurs qui protègent et préservent effectivement les milieux naturels par leurs modes de vie et d’action.

Continuer la lecture de Assurer le capital financier en capital social naturel

À son tour l’Allemagne entre dans la danse

Où va-t-on si l’Allemagne entre à son tour dans une période d’instabilité politique ? Angela Merkel a annoncé son départ pour la fin de la législature et Andrea Nahles a quitté la présidence du SPD et la vie politique. Et Annegret Kramp-Karrenbauer, désormais à la tête de la CDU,  est loin de faire l’unanimité. La greffe n’a pas pris comme espéré. Il en ressort que l’édifice actuel est fragilisé.

Continuer la lecture de À son tour l’Allemagne entre dans la danse

En Algérie le système joue l’usure du mouvement

Comme il était prévisible, l’élection présidentielle du 4 juillet a été annulée faute de candidats. Deux inconnus avaient bien remis un dossier au Conseil constitutionnel, mais celui-ci les a retoqués. Aucun autre candidat ne s’est présenté sous la pression des manifestants qui ne veulent pas de cette élection. Ils récusent  le président de la République par intérim, Abdelkader Bensalah, en charge de sa supervision, et réclament également le départ de Noureddine Bedoui (surnommés les 2B).

Continuer la lecture de En Algérie le système joue l’usure du mouvement

La crise italienne arrive à maturité

Depuis le temps que l’on parle de l’Italie, nous approchons du dénouement. Les éléments du décor du nouvel acte de la tragi-comédie italienne sont progressivement dressés. Et tout indique qu’elle ne se terminera pas avec autant de souplesse que l’année dernière, pour ne pas faire de vague avant les élections. La Commission européenne, les marchés et le gouvernement italien s’y préparent chacun de son côté.

Continuer la lecture de La crise italienne arrive à maturité