Envoyez par mail 'Manger son chapeau, c’est indigeste' à un ami.

Envoyez une copie de 'Manger son chapeau, c’est indigeste' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

5 réflexions au sujet de « Manger son chapeau, c’est indigeste »

  1. On m’objectera que la pensée n’est pas très chrétienne, mais j’ai beaucoup de mal à croire en la rédemption de criminels qui détruisent sans sourciller le climat de cette planète.
    Alors pour ne pas se bercer de faux espoirs, relisez le magnifique discours, dit de Toulon, prononcé par Nicolas Sarkozy au lendemain du krach de 2008. Tout y est, de l’humanisme en bandoulière au plus-jamais-ça vibrant d’émotion contenue. Ce texte aurait pu être écrit par un des Apôtres.

    Le discours de Nicolas Sarkozy à Toulon en 2008
    https://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/03/27/25001-20140327ARTFIG00088-le-discours-de-nicolas-sarkozy-a-toulon-en-2008.php

    Mais de fait, nous savons maintenant qu’il a été écrit par Judas.

    Alors méfiance, la véritable transgression ne consiste pas à utiliser l’argent public pour sauver les riches, mais à ne pas faire payer la facture aux gueux une fois la crise passée

    1. C’est pourtant ce qui sera fait, à mon avis. On n’a jamais vu les puissants assumer les conséquences de leurs actes, alors quand en plus ils peuvent crier haut et fort que ce virus, ce n’est pas leur faute, je souhaite bon courage aux gouvernements qui parviendront les faire payer.

  2. ils essayent de contrer la crise deflationiste

    viendra ensuite l inflation
    d’ailleurs vendredi les pétrolières et les matières premières ont flambées

    bien à vous

  3. c est inflationniste tout ça ?
    je ne les vois pas laisser la déflation s installer (ils ont trop d actifs et peu de liquidités en fait)
    les progressions des pétrolières et des matières premières ce vendredi expriment bien cette peur

  4. Le gigantesque plan de relance américain pour tenter d’éliminer les ravages du nouveau coronavirus sur la première économie du monde comprendra 4 000 milliards de dollars de liquidités destinées aux entreprises, a promis dimanche le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin. » Le Monde il y a un heure ou deux.

    Quand je divise 4.000 milliards par le nombre d’habitants du pays je trouve 12.000 $. Ça correspond à 40.000 € pour un famille avec deux enfants.

    [sarcasm] Heureusement, ces 4.000 milliards sont destinés à des entreprises. [/sarcasm]

Les commentaires sont fermés.