Envoyez par mail 'Une fragilité déstabilisante qui se renforce' à un ami.

Envoyez une copie de 'Une fragilité déstabilisante qui se renforce' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

5 réflexions au sujet de « Une fragilité déstabilisante qui se renforce »

  1. Sur la situation en Grèce, plus précisément les cinq iles grecques très proches du rivage turque:
    http://www.greekcrisis.fr/2020/02/Fr0767.html#deb

    Je vais m’avancer au-delà de la prudence:
    Les migrants contrôlés par Erdogan sont des pions dans son jeu de chantage et d’extorsions tout azimut. La façon la plus raisonnable d’en finir serait qu’il reconnaisse son aventurisme et libère toute la Syrie, en particulier la zone d’Idlib, de son occupation militaire. Ce n’est pas une place légitimes pour les forces armées turques. Et ce faisant qu’il cesse de soutenir les terroristes islamistes à sa botte à Idlib, à Afrin, à Jarabulus-El bab et à Gire-Spi(Tel-Abyad) – Serê Kaniyê.
    Laissons les syriens se réunir et règler leurs affaires entre eux. Ils faut avoir confiance qu’ils en sont capables. Une mauvaise affaire ne comporte pas de bonnes solutions.

  2. François, c’est une bien belle formule : « le renforcement d’une fragilité déstabilisante » ! Comment mieux dire ?
    J’apprécie particulièrement que tu évoques la 5G dans un billet où apparaissent la tragédie syrienne, le krach boursier en cours et la pandémie du corona virus à venir.
    Paul Jorion nous a donné un concept opératoire, le Soliton, qui prouve sa puissance dans l’actualité de l’effondrement en train de s’amorcer. Or une des composantes du Soliton peut être parfois un peu oublié devant les deux autres (crises financière et environnementale) : la complexité non maîtrisée. L’avènement de la 5G va l’amplifier. Comme tu le souligne, des dangers colossaux peuvent survenir car aucune création humaine n’a jamais été épargnée d’une catastrophe (tout Titanic appelle son iceberg…). Un contrôle totalitaire va se mettre en place, ou tout simplement s’approfondir, et nul n’y échappera. Payer sa baguette ou prendre un TGV : la solution que j’ai choisie (ne pas avoir de smartphone) me sera bientôt impossible.
    Qui a voulu la 5G ? Qui en a besoin ? Est-il encore possible d’empêcher la mise en place de la 5G ? Les réponses sont implicites : personne !
    Ces questions sont résumées dans ta dernière question : « Mais comment tourner la page ? ».
    Pourquoi ne pas repenser à la voie luddite ? En leur temps les Luddites ne pouvaient pas vraiment connaître la solution de Sismondi. Mais nous, nous pouvons avoir cette réflexion, ce recul (merci Jorion) : taxer les machines et les robots mais aussi détruire ou empêcher le développement de ceux qui sont nuisibles, comme la 5G (…ou les SUV).

Les commentaires sont fermés.