Envoyez par mail 'Déclinaison : L’eau, cet or du vivant, par Hervey' à un ami.

Envoyez une copie de 'Déclinaison : L’eau, cet or du vivant, par Hervey' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

4 réflexions au sujet de « Déclinaison : L’eau, cet or du vivant, par Hervey »

  1. Très beau texte sur l’eau de Vinci :
    « Elle semble emprunter autant de nature diverses qu’elle traverse de lieux différents. Et tout comme le miroir change avec la couleur de son objet, elle se modifie selon le site où elle passe : salubre, nuisible, laxative, astringente, sulfureuse, salée, incarnadine, sinistre, rageuse, coléreuse, rouge, jaune, verte, noire, bleue, graisseuse, grasse, subtile. Parfois elle déchaine des conflagrations et parfois elle les éteint; elle est chaude et elle est froide; elle emporte et dépose, creuse ou élève, arrache ou édifie, comble ou vide, monte ou s’enfonce, rapide ou calme, parfois dispensatrice de vie ou cause de mort, d’accroissement ou de privation; tantôt elle nourrit et tantôt elle fait le contraire : tantôt elle a une saveur de sel, tantôt elle est insipide, tantôt ses grandes crues submergent les vastes vallées. Tout change avec le temps. »

  2. mais l’eau qui s’évapore ne se condensera pas dans leurs bourses…
    sinon, permettez une question, qu’entendez-vous par ce mariage ONG-finance au sujet du réchauffement climatique ? Merci.

    1. ONG-finance pour faire vite sont des accords passés entre la finance qui a décidé de donner un prix à l’eau, ce qui ravit certains écologistes car ils pensent que c’est la solution pour éviter la surconsommation ou le gaspillage. Ce sont des accords passés entre les compagnies gestionnaires de l’eau et certaines organisations écolos en Australie et en Californie (très bien ciblé dans le document cité par notre ami Otromeros ici au-dessus (le deuxième lien) un excellent documentaire de Jérome Fritel sur ARTE.
      Un film d’une heure et demie, mais vous ne le regretterez pas.
      https://www.youtube.com/watch?v=LsanRHMTS2g

Les commentaires sont fermés.