Envoyez par mail 'La mondialisation n’a pas été ce que l’on en dit' à un ami.

Envoyez une copie de 'La mondialisation n’a pas été ce que l’on en dit' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

Une réflexion sur « La mondialisation n’a pas été ce que l’on en dit »

  1. A l’international des marchands, il faut, aurait fallu, la mondialisation des gouvernements, en un seul Etat planétaire, une extension réelle des droits et devoirs économiques, fiscaux, sociaux et culturels mais à cause des nationalistes souverainistes de tous bords, et du fameux : « c’est moi qui suis le plus beau, le meilleur, le plus malin », c’est un projet impossible. Pourtant objectivement, le seul à même d’assurer une paix relative, de maximiser les avantages/inconvénients de notre vie commune, seul à même de sauver notre espèce, et l’écosystème qui va avec nous.
    Tous ceux qui vous disent le contraire sont des menteurs en conscience ou malgré eux. Ceci est une véritable TINA.

Les commentaires sont fermés.