Envoyez par mail 'Grand bond en avant du contrôle social chinois' à un ami.

Envoyez une copie de 'Grand bond en avant du contrôle social chinois' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

3 réflexions au sujet de « Grand bond en avant du contrôle social chinois »

  1. Pour ce qui est de la surveillance des paiements effectués par les personnes et les entreprises je ne vois pas bien ce que cette monnaie (qui n’est ni plus ni moins « numérique » qu’un chèque ou une cartes de crédit) va changer. Ce qui importe c’est la facilité avec laquelle il est possible d’archiver puis surtout de consulter les échanges d’argent grâce à l’informatique.

    À moins que ça facilite la disparition des billets de banque?

    1. Certes, seule la monnaie papier (au porteur) garantit l’anonymat. Mais même le fisc n’a pas si facilement accès aux relevés bancaires dans nos pays. Dans le contexte chinois, la monnaie numérique offrira un boulevard à la surveillance.

  2. Il est vrai que si ce genre de monnaie est utilisée pour les transports en commun, les péages et les stations service, les restaurants et les cantines, les magasins, les spectacles les hôtels, etc, on pourra suive à la trace n’importe qui en temps réel…

Les commentaires sont fermés.