Envoyez par mail 'Les envahisseurs zombies' à un ami.

Envoyez une copie de 'Les envahisseurs zombies' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

4 réflexions au sujet de « Les envahisseurs zombies »

  1. Bonjour François,
    Vous ecrivez :
    « On n’ose penser ce qu’il adviendra des entreprises zombies en cas de hausse des taux obligataires. Et de l’économie américaine tout entière, étant donné leur poids en son sein. La persistance des bas taux est le seul garde-fou, comment en être assuré sur le long terme ? »

    La hausse des taux conduira à un effondrement général que tous craignent. Ne pensez vous pas que la situation actuelle de taux bas et de fuite en avant continue encore 10/20/30 ans afin justement de reculer le plus possible l’échéance ?
    L’effondrement pouvant être provoqué entre temps par une autre cause (guerre, catastrophe climatique, etc …).
    Les dés étant tellement pipés, je m’interroge sur la poursuite de cet environnement non conventionnel sur une très très longue période.

    1. Me posant la même question, je pense que personne n’a intérêt à ce qu’ils remontent. Reste la question du pouvoir et des leviers de ceux qui le détienne comme incertitude dans le passage à ce qui est convenu de nommer la transition énergétique, transition qui peut durer un certain temps avec ses aléas, parmi lesquels la disparition d’activités, de métiers et donc d’entreprises… demandant une gestion politique de tous ces bouleversements sociaux et donc une lutte politique entre ceux qui veulent rester aux manettes pour éviter le pire et ceux qui veulent prendre les manettes pour les mêmes motifs mais en sens contraire.
      Je poste ce commentaire comme une bouteille à la mer ou un essai de commentaire );-) car depuis un certain temps déjà je suis « OUT », ne pouvant commenter ni sur les blog Jorion ni sur le blog Leclerc.
      Bizarre.

      1. en tout cas, Hervey, votre bouteille est arrivée à bon port, même le Capitaine du blog vous a répondu 😉
        « évitons les passions tristes ! »

    2. Combien de temps cela va-t-il durer sur ce mode ? L’hypothèse est qu’il est installé…jusqu’au prochain changement !

Les commentaires sont fermés.