Envoyez par mail 'De quoi sera fait demain' à un ami.

Envoyez une copie de 'De quoi sera fait demain' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

3 réflexions au sujet de « De quoi sera fait demain »

  1. Apparemment , la (grosse) commission est plus indulgente envers un gouvernement d’extrême droite qu’envers un gouvernement (soit disant) d’extrême gauche .Il est vrai que la Grèce n’est pas l’Italie .Toujours est-il que le « FIDES » et le « PIS » ont plus voix au chapitre que « ZIRIZA » . Plutôt Hitler que le front populaire .

    1. Si M Sarkozy était le président des riches, M Macron est lui le président des super-riches. Il a donc inventé la « fat tax » sur l’or avec un taux de taxation sur la plus-value réelle à 36,2% (le matin, mais également le soir). Taxation qui sert à rembourser la dette de l’État-impécunieux-et-en-faillite détenue… par les super-riches.

      Le genre de détail qui risque de faire comprendre aux classes moyennes supérieures –mais trop tard-, que non, finalement c’était une très mauvaise idée de voter pour M Macron.

      Les néolibéraux sont beaucoup moins doués pour les discours qu’un certain vieil alcoolique dépressif cher à nos cœurs (mais quand même méchamment de droite, nobody is perfect) : ils promettent aux gueux du sang et des larmes. Et c’est tout !

Les commentaires sont fermés.