Envoyez par mail 'La nouvelle fuite en avant européenne' à un ami.

Envoyez une copie de 'La nouvelle fuite en avant européenne' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

Une réflexion sur « La nouvelle fuite en avant européenne »

  1. « Mais un tel changement s’inscrirait dans la logique du renforcement des institutions européennes, et ce n’est pas aujourd’hui dans l’air du temps. Elle exprimerait une solidarité européenne qui ne l’est pas d’avantage. À qui la faute ? »

    Je pense qu’il y a une confusion: l’euroscepticisme se nourrit aussi de la faiblesse décisionnelle de l’UE. Cette règle de la majorité qualifiée serait problématique, mais elle est surtout problématique dans un contexte ou le parlement ne dispose pas d’initiative législative. Parce que la défiance à l’égard de l’UE se nourrit de plein de petites choses…

Les commentaires sont fermés.