Envoyez par mail 'L'Allemagne puisqu'il faut en parler' à un ami.

Envoyez une copie de 'L'Allemagne puisqu'il faut en parler' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

2 réflexions au sujet de « L’Allemagne puisqu’il faut en parler »

  1. https://www.theguardian.com/world/2019/apr/21/greece-to-ask-germany-for-billions-in-war-reparations

    Pour ce qui est de ne pas réveiller les vieux démons la décision des députés et du gouvernement Tsipras de réclamer 300 milliards en compensations des atrocités, vols et destructions commises pendant la seconde guerre mondiale ne me semble pas exactement dans cette ligne!

    Il suffirait que d’autres pays (la Pologne par exemple) s’avisent de mettre en avant de telles demandes pour que le Brexit ne soit plus qu’un problème parmi d’autres…

  2. Pensez donc, tous les pays du monde, en particulier ceux de l’ancien tiers-monde, Afrique et Amérique du sud en tête, Asie, peuvent légitimement demander à l’Occident, le dédommagement du pillage de leurs ressources en matière premières et humaines !

    Et même si nous ne sommes certainement pas responsable du passé, certes non, en revanche l’utilisation de l’accumulation du capital et les fruits de ce capital exploité, malgré toute (laissez moi rire) l’intelligence déployée et les efforts consentis (re je me marre) de cet Occident pour en faire fructifier le rendement, je pense qu’il est normal, juste, équitable, humain et bénéfique, de TOUT remettre à zéro et de se mettre autour de la table pour faire un GRAND partage. Tous, du petit au grand, du fort au faible, du riche au pauvre, du malin au crétin, du savant à l’ignorant, tabula rasa gratis ! Et on repart sur de nouvelles bases.

Les commentaires sont fermés.