Envoyez par mail 'L’économie américaine point d’interrogation' à un ami.

Envoyez une copie de 'L’économie américaine point d’interrogation' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

2 réflexions au sujet de « L’économie américaine point d’interrogation »

  1. Évidemment, je ne suis pas économiste et n’ai pas étudié l’économie… Alors qui pourra m’expliquer ?
    Pour moi, une monnaie permet, à un instant  » t  », les échanges de produits et de services entre les membres d’une société.
    Sans doute cela est-il plus subtil lorsqu’il s’agit d’anticiper des productions, à l’instant  » t + x  ». Mais qu’importe il s’agit dans les deux cas de créer la monnaie nécessaire. Pour moi, la question de savoir qui crée cette monnaie ne se pose pas : ce doit être l’État au nom de l’ensemble des personnes concernées par les échanges. Et ces personnes, par l’impôt, rémunèrent les travailleurs nécessaires à l’opération.
    Ma question est donc la suivante : Avons-nous besoin que des investisseurs détenteurs d’un capital reçu en héritage par exemple ou bien résultat de prédations diverses s’immiscent dans le circuit en imposant à tous des rémunérations exorbitantes sans production de valeurs ?
    Moi, je suis tenté de répondre que nous n’avons que faire des investisseurs, de ces nababs qui sont la cause principale des malheurs des hommes et de la détérioration considérable de leur environnement. Mais je ne suis pas économiste et n’ai pas suivi de cours d’économie.
    Je serais très intéressé d’avoir votre avis ?

Les commentaires sont fermés.