Envoyez par mail 'Les mégabanques se croient tout permis' à un ami.

Envoyez une copie de 'Les mégabanques se croient tout permis' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

3 réflexions au sujet de « Les mégabanques se croient tout permis »

  1. Il est pourtant de notoriété publique qu’une banque honnête est une banque en faillite.

    Conseillons donc à nos amis allemands de prendre exemple sur la start-up nation qui avec sa loi sur le secret des affaires est maintenant en mesure d’envoyer les lanceurs d’alerte et les journalistes en prison, plutôt que les malfaiteurs.

    http://www.ozap.com/actu/loi-sur-le-secret-des-affaires-le-monde-attaque-les-autorites-pour-manque-de-transparence/571362

    1. Q’une banque honnête soit une banque en faillite est le résultat inéluctable de la concurrence entre les banques. À partir du moment où ceux qui fixent les règles ne se donnent pas les moyens de contrôler qu’elles sont appliquées et les moyens de sanctionner leur non respect de manière efficace l’honnêteté est tout simplement exclue.

      Cette règle s’applique d’ailleurs à toutes les autres activités « soumises aux lois de la concurrence ». Par exemple à partir du moment où on sait que Volkswagen trafique ses moteurs diesel il devient certain que les marques concurrentes le font aussi.

Les commentaires sont fermés.