Envoyez par mail 'Des réfugiés à la détermination exemplaire' à un ami.

Envoyez une copie de 'Des réfugiés à la détermination exemplaire' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

6 réflexions au sujet de « Des réfugiés à la détermination exemplaire »

  1. > il faut mener en grand des actions d’aide effective au développement

    Bonjour M.Leclerc,
    autant vous dire que ce n’est pas gagné ! Pour avoir travaillé presque 30 ans dans le secteur de l’aide au développement, la mentalité d’épicier ( la gouvernance par les nombres) a supplanté les politiques et les compétences techniques ont disparu, étouffées ou dégoûtées. Les budgets ne sont plus totalement exécutés … et les reliquats sont réaffectés à la répression des migrations ou à l’accueil des migrants.
    FMI et autres imposent leurs politiques économiques désastreuses, parfois en les expérimentant sur de petits pays. Il ne faut rien en attendre de bon, ce sont les mêmes personnes et les mêmes idées qui organisent l’accroissement des inégalités.
    Bien sincèrement,
    Luc

  2.  » inopérantes, elles n’en restent pas moins la norme ! »

    C’est exactement la réalité.
    L’Europe (Bruxelles) a certainement un problème d’institutions, mais en plus les hommes et femmes à leurs têtes ne sont pas à la hauteur de leurs responsabilités.
    Pour paraphraser notre hôte: Tout cela va mal finir.

    1. En ce jour de centenaire, rien de neuf sous le soleil (hélas!)

      « Hantés par leurs songes et aveugles à la réalité des horreurs qu’ils allaient déclencher, ils marchèrent vers le danger tels des somnambules. »
      Christopher Clark

  3. Appel à ceux qui éventuellement sauraient : quelles sont les propositions concrètes de Mme Lagarde (et son armée de fonctionnaires du FMI) pour lutter contre les inégalités, pour l’égalité femmes-hommes, contre le changement climatique et contre la corruption ? Ou s’agit-il seulement d’une posture de salon, pour agrémenter quelques pages en papier glacé de Paris-Match, et se rendre plus « acceptable » aux peuples ?

Les commentaires sont fermés.