Envoyez par mail 'En toute oligarchie...' à un ami.

Envoyez une copie de 'En toute oligarchie...' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

4 réflexions au sujet de « En toute oligarchie… »

  1. « Ils [les géants numériques] sont devenus souverains et discutent d’égal à égal avec les États, sont aujourd’hui maîtres de l’optimisation fiscale avant d’adopter demain, peut-être, leur propre monnaie. »

    Dans La Gouvernance par les nombres Alain Supiot va plus loin puisqu’il écrit carrément que les entreprises qui ont su le mieux mettre à profit la mondialisation ont non seulement établi des liens de domination sur leur fournisseurs et sous-traitants mais aussi sur les États auxquels ils imposent leurs conditions avant d’accepter de s’installer là où on leur offre les conditions les plus avantageuses (infrastructures performantes, main-d’oeuvre bien formée, législation défavorable aux syndicats, contraintes environnementales limitées ou inexistantes, impôts et taxes réduits … en plus des subventions à l’installation.)

    Cette inversion du rapport de force entre les entreprises qui dominent les autres au niveau mondial et les États est perçu par beaucoup comme une anomalie relevant de l’exception alors que c’est un état de fait qui explique beaucoup de choses (dont les malheurs de M. Hulot!)

    1. Loi n°73-7 du 3 janvier 1973 (Version abrogée le 1 janvier 1994)
      Article 19
      « Les conditions dans lesquelles l’Etat peut obtenir de la Banque des avances et des prêts sont fixées par des conventions passées entre le ministre de l’économie et des finances et le gouverneur, autorisé par délibération du conseil général. Ces conventions doivent être approuvées par le Parlement. »
      https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexteArticle.do;jsessionid=9CDC578E2190A4F8F503004489B365A0.tplgfr37s_2?idArticle=LEGIARTI000006701303&cidTexte=LEGITEXT000006068472&dateTexte=19931231
      ++++++++++++++++++
      Donc jusqu’en 1994 l’Etat peut obtenir de la Banque des avances et des prêts, ce qui confirme l’échange sur tuiteur cité
      ________________________________________
      dans la version en vigueur au 9 septembre 2018
      l’article 19 traite d’un autre sujet
      ________________________________________
      vite fait sur la toile, je ne suis nullement un spécialiste de la question . . .

  2. F.L. :  » …Dans le domaine strictement bancaire, la concentration s’est accrue aux États-Unis, les bilans des plus grandes banques continuant d’enfler « …

    Mais surtout.. :
     » Mais alors qu’on va tourner la page du 10e anniversaire de la débâcle financière, un délai de prescription va s’instaurer pour les poursuites pour fraude, plaçant ces affaires hors de portée des procureurs pour toujours « .
    dans : http://www.lalibre.be/actu/international/aux-etats-unis-les-barons-de-la-finance-ont-echappe-aux-poursuites-judiciaires-5b94fadbcd708f1e166d3cb3

Les commentaires sont fermés.