Envoyez par mail 'La partie chinoise n’est pas jouée' à un ami.

Envoyez une copie de 'La partie chinoise n’est pas jouée' à un ami.

* champs obligatoires


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.


Séparez les entrées par une virgule. 5 éntrées maximum.

Code de sécurité

Loading ... Chargement en cours ...
Partagez

Une réflexion sur « La partie chinoise n’est pas jouée »

  1. La partie syndicale affecte la sérénité : « nous le disons depuis toujours : la CCT est disposée à mener des négociations avec le pouvoir afin de gérer de manière appropriée nos divergences, sur la base du respect mutuel et de bénéfices mutuels égaux », ajoutant « notre porte est toujours grande ouverte au dialogue et aux consultations ».

    Oui c’est très bien cet esprit d’ouverture, mais sur quelle base on engage la discute ?

    Pour la CGT c’est des concertations visant à appliquer strictement le programme électorale de Macron.

    Pour la Chine c’est des négociations qui portent « sur l’amélioration de l’accès des entreprises américaines au marché intérieur chinois ».

    Les négociations sont donc exclusivement à l’avantage des impérialismes US et français.

    Il faut juger à sa juste valeur le communiqué des syndicats cheminots d’hier soir qui , à genoux devant le gouvernement, pleure pour l’ouverture de -vraies- négociations, sous le prétexte que pour un pouvoir, c’est une « obligation » de négocier le bonheur des peuples et l’amélioration du sort des travailleurs.

    Ou ont-ils été chercher cela ???

    « Si le gouvernement persiste dans sa posture (…), une mobilisation sans précédent des usagers et des cheminots (le) rappellera à ses obligations »

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/03/26/97002-20180326FILWWW00320-sncf-l-intersyndicale-reclame-de-nouveau-de-reelles-negociations-au-gouvernement.php

    Gouvernement chinois et directions syndicales de cheminots … les mêmes bureaucraties ouvrières, n’ayant toujours pas compris, que jamais dans l’histoire le progrès n’a été négocié, mais toujours conquit de haute lutte !

    Affaire à suivre !

Les commentaires sont fermés.